Show item record

dc.contributor.advisorLi, Jun
dc.contributor.authorSoufsaf, Sara
dc.date.accessioned2018-06-11T18:58:44Z
dc.date.availableMONTHS_WITHHELD:6fr
dc.date.available2018-06-11T18:58:44Z
dc.date.issued2018-03-23
dc.date.submitted2017-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/20553
dc.subjectTDAHfr
dc.subjectméthylphénidatefr
dc.subjectcomparaisonfr
dc.subjectrégimefr
dc.subjectcombinaisonfr
dc.subjectADHDfr
dc.subjectmethylphenidatefr
dc.subjectcomparisonfr
dc.subjectregimenfr
dc.subjectcombinationfr
dc.subject.otherHealth Sciences - Pharmacy / Sciences de la santé - Pharmacie (UMI : 0572)fr
dc.titleAmélioration de l’usage des psychostimulants en TDAH pédiatrique par des régimes médicamenteux axés sur le bien-être des patients : approche par modélisation et simulationfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences pharmaceutiquesfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté de pharmacie)fr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLe trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble du développement neurologique connu principalement chez les enfants d'âge scolaire, mais aussi diagnostiqué à l'âge adulte. Les personnes souffrant de TDAH ont souvent du mal à porter attention, ont de la difficulté à contrôler les comportements impulsifs ou ont tendance à être trop actifs. Le TDAH a une prévalence mondiale qui se situe entre 5,29% et 7,1% chez les enfants et les adolescents. Les psychostimulants, principalement le méthylphénidate (MPH), existent sous forme à libération prolongée (extended release - ER) et à libération immédiate (immediate release - IR) par de nombreuses compagnies pharmaceutiques. À l'aide de critères cliniques et statistiques, cette étude vise à présenter une stratégie quantitative pour une meilleure utilisation combinée de ces médicaments, tout en respectant les besoins spécifiques d'un patient. En utilisant nos modèles pharmacocinétiques développés à partir de données cliniques de diverses formulations de MPH, nous avons généralisé notre stratégie de calcul, créée précédemment sur le MPH-IR, au cas d'utilisation combinée d’IR et ER. Elle se compose de trois étapes: tout d’abord, un processus de sélection clinique, suivi d'un processus de comparaison statistique (moyenne, ratio et variance) et, pour fournir des informations supplémentaires sur la comparaison, le calcul détaillé autour de la distribution de performance du régime. Cela permet de démontrer qu’un régime combiné des formulations ER et IR fonctionne mieux qu'un régime t.i.d. (ter in die – trois fois par jour) de formulations IR, avec une probabilité de 50,1% que la combinaison ait une performance supérieure d’au moins 10% le matin. La combinaison est également supérieure le matin à un régime q.d. (quaque die – une fois par jour) de formulation ER, avec une différence supérieure à 10% pour 47.1% des patients simulés. En utilisant cet algorithme, nous sommes en mesure d'adapter l'utilisation de médicaments psychostimulants à un patient, en tenant compte de sa routine quotidienne et de ses activités.fr
dcterms.abstractAttention Deficit/Hyperactivity Disorder (ADHD) is a neurodevelopmental disorder known mostly for school-aged children, but as well diagnosed in adulthood. People with ADHD often have trouble in paying attention, or difficulty in controlling impulsive behaviors, or being overly active. Worldwide it has been reported a prevalence between 5.29% and 7.1% in children and adolescents. Psychostimulants, mainly methylphenidate (MPH), are used in extended release (ER) and immediate release (IR) formulations from different pharmaceutical companies. Using clinical and statistical criteria, this study aims to present a quantitive strategy for better combined use of these medications, while respecting a patient’s specific needs. Using our population pharmacokinetic models of various formulations of MPH with data in hand, we generalized our previously developped computational strategy to IR MPH in the case of combination use of IR and ER. It consists of three steps: a clinical selection process at first, followed by a statistical comparison process (mean, ratio and variance), and the detailed computation around the regime performance distribution as the last step to provide additional information on the comparison. A combination regimen of ER and IR formulations performs better than a t.i.d. of IR formulations, with a probability of 50.1% that the combination will outperform the t.i.d. regimen by a difference larger than 10% in the morning. The combination also outperforms a q.d. ER dosing regimen, with a difference larger than 10% in the morning for 47.1% of simulated patients. Using this algorithm, we are able to adapt the use of psychostimulant drugs to a patient, accounting for his daily routine and activities.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record