Show item record

dc.contributor.advisorDurand, Robert
dc.contributor.advisorRei, Nathalie
dc.contributor.authorKersheh, Issam
dc.date.accessioned2018-06-06T15:47:53Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-06-06T15:47:53Z
dc.date.issued2018-03-20
dc.date.submitted2017-10
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/20381
dc.subjectimplantfr
dc.subjectantibiotiquefr
dc.subjectplacébofr
dc.subjectos crestalfr
dc.subjectdouleurfr
dc.subjectétude de phase Ifr
dc.subjectantibioticfr
dc.subjectplacebofr
dc.subjectcrestal bonefr
dc.subjectpainfr
dc.subjectphase-I trialfr
dc.subject.otherHealth Sciences - Dentistry / Sciences de la santé - Dentisterie (UMI : 0567)fr
dc.titleComparison between two different antibiotic regimens for the placement of dental implants : a phase-I randomized clinical trialfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences bucco-dentairesfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractIntroduction : Afin de minimiser la morbidité postopératoire après une chirurgie implantaire, plusieurs régimes d’antibiotiques péri-opératoires ont été suggérés, mais leurs effets sur le remodelage osseux péri-implantaire n’a pas été clairement établi. De plus, l’utilisation répandue des antibiotiques en médecine dentaire et en médecine est remise en question étant donné l’émergence récente des résistances bactériennes aux antibiotiques. Objectifs : L’objectif primaire de cette étude pilote était de produire des données préliminaires et d’évaluer si des doses postopératoires d’antibiotiques après la pose d’implant prises sur sept jours influenceraient les niveaux osseux péri-implantaires après 4 mois chez les patients en santé subissant la pose simple d’un implant de type « platform-switching ». Les objectifs secondaires étaient d’évaluer la sévérité de la douleur, la morbidité postopératoire, et le taux de survie après un an. Méthodes : Trente-huit participants ont été recrutés dans un essai clinique parallèle randomisé à double insu. Les participants du groupe intervention ont reçu 2 g d’amoxicilline une heure avant la chirurgie implantaire, et un régime postopératoire de 500 mg d’amoxicilline d’une durée de sept jours. Les participants du groupe contrôle ont pris seulement une dose de 2 g d’amoxicilline une heure avant la chirurgie et un placébo postopératoire. Les changements du niveau osseux péri-implantaire mésial et distal (résultat primaire) ont été mesurés à la pose de l’implant et quatre mois plus tard à l’aide de radiographies rétroalvéolaires standardisées. La sévérité de la douleur et les morbidités postopératoires (résultats secondaires) ont été évaluées à l’aide d’examens cliniques et de questionnaires auto-administrés. Le taux de survie implantaire a été évalué un an plus tard. Des analyses bivariées et descriptives ont été utilisées pour analyser les données. Une valeur de P ≤ 0.05 a été considérée statistiquement significative. Résultats : Trente-sept participants ont complété l’étude (âge moyen : 57,4 ± 11,3 ans). Les changements moyens du niveau osseux péri-implantaire combiné pour le groupe intervention et le groupe contrôle étaient respectivement de -0.29±0.36mm et de -0.11±0.35mm. Les différences entre les groupes pour le changement moyen du niveau osseux péri-implantaire combiné et la sévérité de la douleur n’étaient pas statistiquement significatives (P> 0.05). Les interférences avec les activités quotidiennes étaient parfois significativement plus importantes pour le groupe contrôle comparativement au groupe intervention (p< 0.05), dépendamment du critère évalué et du nombre de jours écoulés depuis la chirurgie. Le taux de survie implantaire était de 100 % dans les deux groupes après un an. Conclusions : Les résultats de cette étude pilote suggèrent qu’un régime postopératoire d’antibiotiques chez les patients en santé subissant la pose simple d’implant de type « platform-switching » n’est pas nécessaire. Des investigations additionnelles sont nécessaires afin de confirmer les résultats de cette étude pilote.fr
dcterms.abstractIntroduction: In order to minimize postoperative morbidity and failure of dental implant therapy, several antibiotic regimens have been proposed in the literature. However, the extensive use of antibiotics in health care has been debated due to adverse effects and bacterial resistance. Furthermore, the impact of postoperative antibiotics on peri-implant bone level is still not clear. Objectives: The primary objective of this pilot study was to produce preliminary data and to assess whether giving postoperative antibiotics after implant placement over seven days would influence peri-implant crestal bone levels after four months in healthy patients undergoing platform-switched implant placement. The secondary objectives were to evaluate postoperative pain severity, surgery-associated morbidities, and one-year implant survival rate. Methods: Thirty-eight individuals were enrolled in a double-masked two-arm randomized clinical trial. Participants in the intervention group received 2 g of amoxicillin one hour before implant placement followed by a seven-day post-operative course of 500 mg of amoxicillin. Participants in the control group took only 2 g of amoxicillin before surgery and an identical placebo postoperatively. The changes in mesial and distal crestal bone level (primary outcome) were measured at baseline and four-month follow-up using standardized periapical radiographs. Pain severity and surgery-associated morbidities (secondary outcomes) were evaluated by clinical examinations and self-administered questionnaires. Implant survival rate was assessed at the one-year follow-up. Descriptive and bivariate analyses were used to analyze the data. A P value ≤ 0.05 was considered statistically significant. Results: Thirty-seven participants completed the study (mean age: 57.4 ± 11.3 years). The mean combined peri-implant crestal bone level change for the intervention and control group was -0.29±0.36mm and -0.11±0.35mm, respectively (n=37 participants). The differences between groups for mean combined crestal bone level change and pain severity were not statistically significant (P> 0.05). Interferences with daily activities were sometimes significantly more important for the control group compared to the intervention group (P< 0.05), depending on the criteria and on the number of days elapsed since the surgery. The implant survival rate was 100% in both groups after one year. Conclusions: Results from this study suggest that an additional postoperative intake of antibiotics in healthy patients undergoing straightforward platform-switched implant placement might not be necessary. Further investigations are needed to confirm these pilot study findings.fr
dcterms.languageengfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record