Show item record

dc.contributor.advisorFleming, Luke
dc.contributor.authorPorquet, Julien
dc.date.accessioned2018-05-22T19:01:44Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-05-22T19:01:44Z
dc.date.issued2018-05-10
dc.date.submitted2018-01
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/20027
dc.subjectMatérialitéfr
dc.subjectMaterialityfr
dc.subjectLikenessfr
dc.subjectSémiotiquefr
dc.subjectSemioticsfr
dc.subjectPerformativitéfr
dc.subjectPerformativityfr
dc.subjectCulture Visuellefr
dc.subjectVisual Culturefr
dc.subjectMyanmarfr
dc.subjectImage de Bouddhafr
dc.subjectBuddha imagefr
dc.subjectBiographie d'objetfr
dc.subjectObject biographyfr
dc.subjectRituelfr
dc.subjectRitualfr
dc.subject.otherAnthropology - Cultural / Anthropologie - Culturelle (UMI : 0326)fr
dc.titleRoche, papier, relique : une approche biographique et comparative de la consécration des images de Bouddha en Birmaniefr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineAnthropologiefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLe présent mémoire a pour sujet la consécration des images de Bouddha en Birmanie, c’est-à-dire, ce qui fait la différence entre une « simple représentation » du Bouddha et une image propre au culte, considérée comme efficace. La recherche présentée prend la forme d’une biographie d’objet qui suit le parcours des statues de Bouddha en marbre depuis la carrière de pierre jusqu’à leur installation dans un autel. De plus, un aspect comparatif est exploré afin d’inclure les images imprimées (autocollants, affiches, etc.), ce qui a permis d’enrichir les données en isolant certaines variables pertinentes. L’objectif de cette recherche est de montrer que si le rituel de consécration, largement documenté dans la littérature, est important, il est crucial de le contextualiser dans une chaine d’évènements sémiotiques plus large. En suivant la production, circulation, l’échange, et les pratiques autours de ces images, certains éléments discursifs, esthétiques et praxiques ont été isolés comme participant au processus de consécration des images de Bouddha. C’est ainsi une conception processuelle de la consécration qui est proposée ici, en complément de celle communément admise qui place le rituel comme seul acte performatif capable de changer le statut d’une image. Le dispositif sémiotique qui semble sous-tendre ce processus est celui de l’indexicalité, c’est-à-dire le caractère de contigüité, de contact, qu’un signe (la statue) partage avec son objet (le Bouddha). Il apparait donc que ce qui donne à une image de Bouddha sa légitimité, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du rituel, est avant tout la capacité qu’on a d’inférer un « vecteur de proximité » entre elle et le Bouddha historique. Cette explication permet de lier le rituel de consécration à des conceptions idéologiques plus larges par rapport à la ressemblance, à la matérialité et à l’efficacité performative.fr
dcterms.abstractThis thesis is about the consecration of Buddha images in Myanmar, i.e. what makes the difference between a « simple image » and an image considered efficient for worship. Through a « biography of things », this research follows the journey of a stone carved Buddha image from the quarry to the shrine. Moreover, a comparative perspective is added to include printed images (stickers, posters, etc.) in order to isolate some relevant variables at stake in the consecration process. The goal is to show that if the ritual consecration is important, it is of tantamount importance to contextualize it in a larger chain of semiotic events. By following the production, the circulation, the trade and the practices involved around these images, some discursive, aesthetic and praxical features have been isolated as participating to the consecration. Hence a processual conception of the consecration is proposed, to complement the more commonly admitted one stating the ritual as sole performative act able to change the status of a Buddha image. The semiotic dispositive that emerged from this analysis is mostly indexical, meaning the character of contiguity, of contact, that a sign (the image) shares with its object (Buddha). It appears then that what gives an image its legitimacy, inside and outside the ritual, is its capacity the beholder has to infer a « vector of proximity » between it and the historical Buddha. This explanation allows us to link the consecration ritual to larger semiotic ideologies about likeness, materiality and performativity.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record