Show item record

dc.contributor.advisorThomas, Isabelle
dc.contributor.authorGaris, Myrto Kalliopi
dc.date.accessioned2018-05-17T14:36:46Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-05-17T14:36:46Z
dc.date.issued2018-04-19
dc.date.submitted2017-06
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/19969
dc.subjectresiliencefr
dc.subjectvulnerabilityfr
dc.subjectplanningfr
dc.subjectadaptationfr
dc.subjectreconstructionfr
dc.subjectlong-termfr
dc.subjectdisaster risk reductionfr
dc.subjectKalamatafr
dc.subjectrésiliencefr
dc.subjectvulnérabilitéfr
dc.subjectplanificationfr
dc.subjectaménagementfr
dc.subjectreconstructionfr
dc.subjectlong termefr
dc.subjectréduction des risquesfr
dc.subjectKalamatafr
dc.subject.otherSocial Sciences - Urban and Regional Planning / Sciences sociales - Planification urbaine et Régionale (UMI : 0999)fr
dc.titleExploring urban resilience to disasters : the role of planning in the long-term community rebuilding of Kalamata after the 1986 earthquake
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineAménagementfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractCette recherche explore la relation entre la planification, la reconstruction et la résilience, à travers l'analyse approfondie de la reconstruction à long terme d'une ville frappée par une catastrophe. Le but de cette recherche est de mieux comprendre le concept de résilience pour l'opérationnaliser. Premièrement, apporter une nouvelle perspective à la discussion sur la résilience en tant que concept théorique. Deuxièmement, contribuer à une nouvelle méthode d'évaluation pour explorer cette problématique, cette recherche utilise comme étude de cas une ville de taille moyenne qui a été frappée par une désastre. La ville de Kalamata, en Grèce, a été frappée par un tremblement de terre en Septembre 1986, ce qui l'a rendue dévastée. La trajectoire de développement de la ville à long terme offre une opportunité idéale pour explorer telles caractéristiques. Cette recherche examine les interventions et les pratiques de planification qui ont influencé les niveaux d'équilibre de la résilience de la ville au cours des périodes de pré-catastrophe et après la catastrophe et met l'accent sur l'interprétation des résultats dans le processus de récupération à long terme. Il se questionne si et comment les choix de planification influencent le rétablissement de la ville ainsi que sa résilience. La concentration sur la récupération à long terme est cruciale car elle révèle le succès ou l'échec du processus de récupération et elle vient compléter un vide dans la littérature étant donné que les études sont principalement concentrées sur les résultats de récupération à court terme. La résilience est un outil théorique largement répandu et en même temps largement contesté qui a été adopté par plusieurs domaines de recherche et utilisé différemment dans la plupart d'entre eux. Dans le domaine de la planification, la résilience est actuellement largement adoptée et est aujourd'hui un processus et un résultat très attendus dans la recherche et la pratique. La récupération à long terme et l'atténuation des risques sont les phases les moins explorées de la reconstruction post-catastrophe. Bien que beaucoup de recherches soient orientées vers les stratégies de réponse et de reconstruction, on accordera peu d'attention à la récupération à long terme et aux phases d'atténuation des dangers. L'innovation de cette recherche est qu'elle offre une nouvelle perspective en examinant comment la reconstruction a eu des impacts sur les lieux sur le long terme. Comment est-ce qu'ils ont amélioré leur résilience? Au lendemain d'un événement catastrophique, toutes les dynamiques sont mobilisées vers un soulagement et une reconstruction immédiats. Ces dynamiques restent malheureusement motivées pour un court terme après l'événement catastrophique. Bientôt la vie trouve un nouveau rythme et les signes de la catastrophe sont absorbés dans les besoins et les actes de la vie quotidienne. Cependant, les impacts des décisions prises après la catastrophe ne sont révélés qu'à long terme, pendant la phase de récupération à long terme. Pour que la reconstruction après sinistre soit couronnée de succès, une reconstruction résiliente à long terme est impérative. Au sein de cette recherche, la conceptualisation de la résilience est à la fois un défi et une nécessité afin de faire un premier pas vers la découverte de ce qui constitue une reconstruction résiliente à long terme post-catastrophe. Avec cette perspective à long terme, cette recherche explore la contribution des pratiques de planification à l'amélioration de l'équilibre de résilience d'une zone urbaine. Afin d'explorer à long terme la relation entre la planification et la résilience d'une communauté urbaine, un modèle d'évaluation de la résilience dans ce cadre spécifique est proposé. L'objectif est de donner une idée de la façon dont la planification peut affecter la résilience. Finalement, l’importance des pratiques de l'atténuation des risques et d’adaptation dans la planification est soulignée.fr
dcterms.abstractThis research explores the relationship between planning, reconstruction and resilience, through the in-depth analysis of the long-term recovery of a city hit by disaster. The purpose of this research is to further understand the concept of resilience in order to operationalize it. Firstly, to contribute a new perspective to resilience research as a theoretical concept. Secondly, to contribute to the operationalization of resilience with a new assessment method. To explore this problematic this research uses as case study a medium sized city that has been hit by a disaster in the past. The city of Kalamata, Greece was hit by an earthquake in September 1986, which left it devastated. The development trajectory of the city that is in an ongoing long-term recovery phase offers an ideal opportunity to explore such characteristics. This research examines the planning interventions and practices that have influenced the city’s resilience equilibrium levels during the pre-disaster and post-disaster periods and it focuses on the interpretation of the findings in the long-term recovery process. It questions if and how planning choices influence the recovery of the city as well as its resilience. The concentration on the long-term recovery is crucial as it reveals the success or fail of the recovery process and it comes to fill a void in literature given that studies are mostly concentrated on short-term recovery results. Resilience is already a widely popular and at the same time extensively contested theoretical concept that has been adopted by several fields of research and used differently in most of them. Within the field of planning resilience is currently being extensively adapted and is today a much-anticipated process and outcome of planning research and practice. Long-term recovery and hazard mitigation are the least explored phases of post disaster reconstruction. Although much research is orientated towards response and reconstruction strategies, little attention is given towards the long-term recovery and the hazard mitigation phases. The innovation of this research is that it offers a new perspective by examining how reconstruction has impacted places over the long term. How they have improved their resilience? In the aftermath of a catastrophic event, all dynamics are immediately mobilized towards immediate relief and reconstruction. These dynamics unfortunately remain motivated for only a short term after the catastrophic event. Soon life finds a new rhythm and the signs of the catastrophe are absorbed into the needs and deeds of everyday life. However, the impacts of the decisions taken shortly after the disaster are only revealed on the long term, during the long-term recovery phase. For disaster recovery to be successful, a long term resilient rebuilding vision is imperative. Within this research, the conceptualization of resilience is both a challenge and a necessity to take a first step towards the outlining of what constitutes a long-term resilient post-disaster community rebuilding. With this long-term perspective, this research explores the contribution of planning practices towards the amelioration of the resilience equilibrium of an urban area. To analyze the relationship between planning and resilience of an urban community on the long term, a model for assessing resilience within this specific framework is created. The objective is to give an insight in the ways planning can affect resilience. In this way, the importance of hazard mitigation and adaptation in the field of planning is highlighted.fr
dcterms.languageengfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace