Show item record

dc.contributor.advisorTheoret, Christine
dc.contributor.advisorLaverty, Sheila
dc.contributor.authorKamus, Louis
dc.date.accessioned2018-03-28T16:19:12Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-03-28T16:19:12Z
dc.date.issued2018-03-22
dc.date.submitted2017-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/19881
dc.subjectChevalfr
dc.subjectGuérison de plaiefr
dc.subjectTissu de granulation exubérantfr
dc.subjectThérapie par pression négativefr
dc.subjectHorsefr
dc.subjectWound healingfr
dc.subjectExuberant granulation tissuefr
dc.subjectNegative pressure wound therapyfr
dc.subject.otherBiology - Veterinary Science / Biologie - Science vétérinaire (UMI : 0778)fr
dc.titleEtude pilote sur l'innocuité et la faisabilité de l'emploi d'un système portable de thérapie par pression négative réalisée sur un modèle expérimental de plaies ouvertes chez le chevalfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences vétérinairesfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractObjectifs : Évaluer l'efficacité du système de NPWT PICO® à contrôler la charge microbienne dans un modèle ex vivo de plaies cutanées chez le cheval ; évaluer la faisabilité de l'emploi de ce système portable sans réservoir pour le traitement de plaies expérimentales ouvertes et, à l'origine, évaluer son efficacité pour améliorer la guérison. Design : Etudes expérimentales ex vivo et in vivo. Animaux : Membres de cadavres équin (n = 9) et chevaux (n = 4). Matériel et méthodes : Des plaies cutanées, pleine-épaisseur, ont été créées sur 9 membres de cadavres de chevaux et infectées avec un Staphylococcus aureus Résistant à la Méthicilline (MRSA). Après 24h d'incubation, le PICO® (n = 4) ou un bandage conventionnel (n = 5) a été appliqué au hasard sur les plaies. Les CFU/mL ont été quantifiées pour chaque plaie à 0, 12 et 24 heures de traitement. A la suite des tests in vivo, le PICO® a été appliqué unilatéralement sur des plaies cutanées pleine-épaisseur créées sur la surface dorso-latérale du métacarpe et sur l'hémithorax de 4 chevaux, tandis que les plaies controlatérales ont reçues un soin de plaie standard avec un pansement non-adhérent. Résultats : Les charges bactériennes en MRSA n'étaient pas significativement différentes entre les plaies traitées avec un bandage conventionnel et celles traitées avec la NPWT à aucun moment de l'étude. Tous les chevaux ont très bien toléré le PICO® mais des difficultés rencontrées avec l'adhésion et l'étanchéité ont empêché la réalisation de l'étude in vivo malgré l'emploi de différents adhésifs complémentaires. Conclusion : Le PICO® n'a pas eu d'effet sur la charge en MRSA de plaies expérimentales contaminées ex vivo durant les premières 24h de traitement. Le design actuel du pansement PICO® doit être adapté davantage pour permettre son utilisation en pratique équine.fr
dcterms.abstractObjective: To assess the efficacy of PICO® NPWT system to control bioburden in an ex vivo model of cutaneous wounds in horses; to evaluate the feasibility of using this portable canister-free system to treat experimental open wounds in horses and, originally, to assess its efficacy to enhance healing. Study design: Experimental ex vivo and in vivo studies. Animals: Equine cadaver limbs (n = 9) and live horses (n = 4). Methods: Full-thickness skin wounds were created on 9 cadaveric limbs of horses and infected with Methicillin Resistant Staphylococcus aureus (MRSA). Following 24h of incubation, PICO® (n = 4) or a conventional dressing (n = 5) was randomly applied to the wounds. CFU/mL were quantified for each wound at 0, 12 and 24 hours of treatment. After preliminary in vivo testing, PICO® was unilaterally applied to full-thickness skin wounds created on the dorsolateral surface of the metacarpus and on the thoracic wall of 4 horses, whereas wounds on the contralateral sites received standard wound care with a non-adherent dressing. Results: MRSA burden did not differ significantly between control and NPWT-treated wounds at any time during the study. All horses readily tolerated the PICO® but difficulties with adhesion and seal prevented the completion of the in vivo experiment despite the use of many adjunctive adhesives. Conclusion: PICO® had no effect on the MRSA load of contaminated experimental ex vivo wounds during the first 24h of treatment. The current PICO® dressing design must be adapted further for use in equine practice.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record