Show item record

dc.contributor.advisorMathieu, Marie-Ève
dc.contributor.authorSuppère, Corinne
dc.date.accessioned2018-01-10T15:32:02Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-01-10T15:32:02Z
dc.date.issued2017-11-20
dc.date.submitted2016-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/19713
dc.subjectConsommation maximale d’oxygènefr
dc.subjectTest à l’effortfr
dc.subjectCalorimétrie indirecte respiratoirefr
dc.subjectMéthode d’échantillonnagefr
dc.subjectPédiatriefr
dc.subjectMaximal oxygen uptakefr
dc.subjectIndirect calorimetryfr
dc.subjectSampling intervalsfr
dc.subjectStress testingfr
dc.subjectYouthfr
dc.subject.otherBiology - Physiology / Biologie - Physiologie (UMI : 0719)fr
dc.titleL’impact du traitement des données sur les valeurs obtenues lors d’un test progressif maximal chez l’enfantfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'activité physiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Département de kinésiologie)fr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractObjectif : Évaluer l’impact de différentes méthodes de traitement des données sur les valeurs de pointe obtenues lors d’un test maximal fait sur vélo stationnaire chez des enfants. Méthodes : Les données obtenues avec un système de mesure des échanges gazeux pour 124 tests maximaux ont été comparées entre le « cycle à cycle » respiratoire, des moyennes de temps sur 5, 10, 15, 20, 30, 45 et 60 secondes et des moyennes sur 3, 7, 11 et 21 respirations. Un modèle linéaire général avec mesures répétées a été utilisé afin d’évaluer les différences intra-sujets. Une analyse de la variance à deux facteurs fut appliquée pour évaluer la présence d’une interaction du sexe et du statut pondéral sur l’impact du traitement des données. Résultats : Comparativement à la VO2de pointe, les valeurs de pointe du ratio d’échange respiratoire et de la fréquence cardiaque étaient moins affectées par le choix du traitement. La plus haute valeur de VO2de pointe fut obtenue avec les données en respiration par respiration, avec une différence significative de 41,1% par rapport à la valeur obtenue sur 30 secondes. Aucune interaction du sexe et du statut pondéral n’a été démontré. Par contre, un effet simple entre le statut pondéral et les moyennes sur le nombre de respirations a été trouvé. Conclusion : Chez les enfants, des valeurs de VO2de pointe plus élevées seront obtenues avec l’utilisation d’intervalles plus courts, alors que les valeurs du ratio d’échange respiratoire et de la fréquence cardiaque seront plus basses. Cette étude confirme l’importance de considérer l’impact du choix de la méthode de traitement sur les valeurs obtenues lors d’un test avec mesure directe des échanges gazeux respiratoires.fr
dcterms.abstractPurpose: The primary aim of this study was to evaluate the impact of different data averaging methods on the peak data obtained during a maximal exercise test in children. Methods: The results of a maximal cycling test of 124 children were included. Comparisons of the data obtained with a gas exchange system were made between breath-by-breath, time averages of 5-s, 10-s, 15-s, 20-s, 30-s, 45-s and 60-s and breath averages of 3-breaths, 7-breaths, 11-breaths and 21-breaths. Using the linear general model, repeated measures were performed and within-subject differences were evaluated. To assess the presence of an interaction of sex and body weight status, a two-way ANOVA analysis was also conducted. Results: As opposed to the VO2peak value, the peak respiratory exchange ratio and heart rate values were less affected by the choice of the sampling interval. The highest VO2peak value was the one corresponding to breath-by-breath data, with a significant difference of 41.1% when compared to the VO2peak value averaged over 30-s. No interaction effect of sex and body weight status was found for either time averaging or breath averaging. However, the analysis showed a single main effect of body weight status for breath averaging intervals. Conclusions: In children, using shorter averaging intervals will yield higher VO2peak values, whereas values of respiratory exchange ratio and heart rate peak will be lower. The present study confirmed that the way in which the VO2 data obtained from a maximal exercise test is processed will most certainly affect its values, therefore attention should be given to this significant impact.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record