Show item record

dc.contributor.advisorKoushik, Anita
dc.contributor.authorDutczak, Hartley
dc.date.accessioned2016-11-18T14:07:11Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2016-11-18T14:07:11Z
dc.date.issued2016-10-03
dc.date.submitted2015-12
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/16304
dc.subjectÉpidémiologiefr
dc.subjectCas-témoinfr
dc.subjectCancer du Poumonfr
dc.subjectÉvènements stressants de la viefr
dc.subjectStress Psychosocialefr
dc.subjectEpidemiologyfr
dc.subjectCase-Controlfr
dc.subjectLung Cancerfr
dc.subjectStressful Life Eventsfr
dc.subjectPsychosocial Stressfr
dc.subject.otherHealth Sciences - Epidemiology / Sciences de la santé - Épidémiologie (UMI : 0766)fr
dc.titleExposure to Stressful Life Events and Lung Cancer Riskfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertationfr
etd.degree.disciplineSanté publiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractObjectif: Examiner l’association entre l'exposition aux évènements stressants de la vie et le cancer du poumon. Méthodes: Les données proviennent d’une étude cas-témoins, menée chez les hommes et les femmes vivant dans la région métropolitaine de Montréal entre 1996 et 2001. Le cancer du poumon d’un cas éligible devait être confirmé histologiquement à l’un des 18 hôpitaux de cette région. Les témoins ont été sélectionnés aléatoirement de la liste électorale du Québec et ont été appariés au cas par fréquence de groupes d'âge et par sexe. Un questionnaire a été administré en entrevue pour recueillir les données, dont l’évaluation de huit évènements stressants de la vie par le participant. Si le participant avait vécu un évènement stressant ciblé durant les six dernières années, il devait aussi coter cet évènement sur une échelle de trois points. La régression logistique non conditionnelle a été utilisée pour estimer les rapports de cotes ainsi que leurs intervalles de confiance à 95%. Des analyses par sexe, niveau de tabagisme et par type histologique ont été réalisées. Nous avons aussi analysé l’association entre le cancer du poumon et le nombre total d'évènements, les évènements de perte et les évènements socioéconomiques, ainsi que chaque évènement individuellement. Les analyses des scores d'impact autoévalués et avec un score externe de perception, ont également été menées. Résultats: La population de ce projet comprend 1061 cas et 1422 témoins, âgés de 35 à 70 ans. Les participants inclus avaient répondu aux sections du questionnaire portant sur les facteurs de style de vie et sur l'historique de tabagisme. Dans l'ensemble, nous n’avons pas observé d’association entre le cancer du poumon et l'exposition aux évènements stressants de la vie. Nous avons observé une diminution du risque pour les évènements socioéconomiques autoévalués comme peu stressants (RC=0,50; IC 95%= 0,31 - 0,81). Conclusion: Nos résultats suggèrent que les évènements socioéconomiques sont associées à un risque réduit si ces évènements sont considérés comme peu stressant.fr
dcterms.abstractObjective: To examine exposure to stressful life events in relation to lung cancer risk. Methods: Our research used data from a case-control study conducted in Montreal from 1996 to 2001. Cases were diagnosed with histologically confirmed incident lung cancer at one of 18 Montreal-area hospitals. Controls were randomly selected from the Quebec electoral list and frequency matched to the distribution of cases by sex and 5 year age groups. Data was collected on sociodemographic characteristics, lifetime smoking, and lifestyle factors including 8 stressful life events. Participants indicated the stressful life events they experienced over the past six years, and an appraisal of their level of stress due to each event on a three-point scale. Unconditional logistic regression was used to estimate adjusted odds ratios and 95% confidence intervals. Each stressful life event was analyzed individually as well as in grouped variables measuring total number of events, loss events and socioeconomic events. Analyses of self-appraised impact scores were also conducted; additionally an external perceived stress score was also employed. Results: 1061 cases and 1422 population controls were included in the analyses. Overall, we observed no association between lung cancer and stressful life events. A decrease in risk for socioeconomic events self-appraised as not very stressful was observed (OR, 0.50; 95% CI, 0.31, 0.81), which included job loss, increase in debt, and move to another city. Conclusion: Our results suggest that socioeconomic events, deemed not very stressful, may reduce the risk of lung cancer.fr
dcterms.languageengfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record