Show item record

dc.contributor.advisorCarrier, Jean-François
dc.contributor.advisorMondat, Maryse
dc.contributor.authorTruchon, Dany
dc.date.accessioned2015-10-23T20:11:17Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2015-10-23T20:11:17Z
dc.date.issued2015-05-13
dc.date.submitted2014-12
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/12421
dc.subjectCancer du seinfr
dc.subjectCuriethérapie interstitiellefr
dc.subjectDistributions de dosesfr
dc.subjectFantôme de seinfr
dc.subjectImagerie par résonance magnétiquefr
dc.subjectPlanificationfr
dc.subjectTomodensitométriefr
dc.subjectBreast cancerfr
dc.subjectBreast phantomfr
dc.subjectComputed tomographyfr
dc.subjectDoses distributionfr
dc.subjectInterstitial brachytherapyfr
dc.subjectMagnetic resonance imagingfr
dc.subjectPlanningfr
dc.subject.otherPhysics - Radiation / Physique - Radiation (UMI : 0756)fr
dc.titlePlanification de traitements de curiethérapie du sein à l’aide de l’imagerie par résonance magnétiquefr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplinePhysiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté des arts et des sciences)fr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractCe mémoire présente l’étude de la faisabilité de la planification de traitements pour la curiethérapie interstitielle du sein en utilisant l’imagerie par résonance magnétique (IRM) seule au lieu de l’imagerie par tomodensitométrie (CT). L'imagerie CT étant la référence, la mesure des différences observables sur la distribution de doses provenant des deux types d’imagerie a été effectuée. Des fantômes de seins ont été fabriqués et utilisés, ainsi que l’imagerie de patients. La taille des fantômes en fonction du positionnement dans l’appareil d’IRM et la longueur reconstruite des cathéters ont été analysées. Les différences dans les distributions de doses de fantômes et de patients ont été calculées en s’assurant que la reconstruction des cathéters provenant des images CT et IRM est la seule variable. La différence dans les critères de doses à respecter est plus grande lorsque la taille du fantôme et/ou un déplacement latéral dans l’IRM sont plus grands. La longueur reconstruite des cathéters est comparable entre les deux techniques d’imagerie. Pour le petit fantôme des différences <2% ont été observées pour tous les critères de dose. Pour le grand fantôme et pour les patients, une valeur maximale de 5% est observée pour les critères sur la cible, mais peut atteindre 19% pour le critère Externe V150%/V100% pour le grand fantôme et 33% pour les patients. Par contre, le seuil clinique de ce critére est toujours respecté. Ceci nous indique que pour la plupart des patients, la zone à traiter serait bien couverte en utilisant les images IRM uniquement pour planifier.fr
dcterms.abstractThis dissertation presents the study of the feasibility of planning for interstitial breast brachytherapy treatments using only magnetic resonance imaging (MRI) instead of computed tomography (CT) imaging. CT imaging being the reference, the measurement of observable differences on dose distributions from the two types of imaging has been done. Breast phantoms has been fabricated and used, as imaging of patients. Size of the phantoms according to the positioning inside the MRI device and catheters reconstructed length has been analysed. Differences in dose distributions of phantoms and patients have been calculated by ensuring that catheters reconstruction from CT and MRI images is the only variable. The difference in respecting the dose’s criteria is bigger when the size and/or the lateral shift into the MRI are bigger. The catheters’ reconstructed length is similar between the two imaging techniques. For the small phantom, differences <2% has been observed for all dose criteria. For the large phantom and for patients, a maximum value of 5% is observed for targets criteria, but can reach 19% for External V150/V100 criterion for the large phantom and 33% for patients. However, clinical threshold for this criterion is still respected. This tells us that for most patients, the treatment region would be covered by using MRI images only for planning.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record