Show item record

dc.contributor.advisorCortoni, Franca
dc.contributor.authorLapointe, Stéphanie
dc.date.accessioned2015-05-15T16:17:18Z
dc.date.available2015-05-15T16:17:18Z
dc.date.issued2015-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/11864
dc.subjectAgresseurs d'enfantsfr
dc.subjectDistorsions cognitivesfr
dc.subjectDésirabilité socialefr
dc.subjectChild molestersfr
dc.subjectCognitive distortionsfr
dc.subjectSocial desirabilityfr
dc.subjectOutils d'évaluationfr
dc.subjectAssessment instrumentsfr
dc.titleÉvaluation des distorsions cognitives et biais de désirabilité sociale chez les agresseurs sexuels d'enfantsfr
dc.typeTravail étudiant / Student work
etd.degree.disciplineCriminologiefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractÀ première vue, les outils d’évaluation des distorsions cognitives chez les agresseurs sexuels d’enfants sont valides et fidèles. Pourtant, chaque outil reçoit la critique d’être sujet au biais de désirabilité sociale. En effet, il semblerait que les individus ayant agressé sexuellement des enfants auraient tendance à vouloir se présenter sous un meilleur jour en modifiant leurs réponses aux outils d’évaluation. Malgré cela, les outils semblent en mesure de discriminer significativement les cognitions de ces individus. Comment est-ce possible? La présente recherche avait pour objectif de déterminer, par une recension systématique des écrits, si les outils d’évaluation des distorsions cognitives réussissent efficacement à discriminer les cognitions des agresseurs sexuels d’enfants malgré les problèmes de désirabilité sociale qui leur sont inférés. Par le fait même, cette étude voulait offrir une meilleure compréhension théorique de l’évaluation des cognitions des agresseurs sexuels d’enfants, ainsi que de l’utilité et de la pertinence clinique des outils d’évaluation. Les résultats obtenus indiquent que les outils permettent une discrimination efficace des cognitions des agresseurs sexuels d’enfants malgré la critique faisant état d’un biais de désirabilité sociale. Cependant, en observant de plus près les résultats, il est possible de constater que les agresseurs d’enfants sont majoritairement en désaccord avec les items des outils d’évaluation. Jadis, ces résultats étaient justifiés par la présence d’un biais de désirabilité sociale. Il se trouve que cette conclusion n’est que peu appuyée par la littérature et que la désirabilité sociale ne jouerait qu’un faible rôle dans l’analyse des résultats obtenus, sans les invalider. En dernier lieu, il semble également que les agresseurs sexuels d’enfants répondraient honnêtement aux questionnaires et ne chercheraient pas à camoufler leurs réelles croyances.fr
dcterms.abstractAt first glance, the assessment tools for cognitive distortions in child molesters seem valid and reliable. These tools are however critiqued for being associated with a social desirability bias as child molesters seemingly tend to modulate their answers to show the best of themselves. Despite this, it seems that the assessment tools can achieve a significative discrimination of child molesters’ cognitions. How is this possible? For the purpose of this research paper, we conducted a literature review to determine whether the cognitive distortions assessment tools can allow for an effective discrimination of child molesters’ cognitions despite the social desirability issues they are attributed. We also aimed to achieve a better theoretical understanding of the assessment of child molesters’ cognitions as well as of the usefulness and clinical relevance of the assessment tools. Our results indicate that, despite the criticism formulated about a presumed social desirability bias, the assessment tools do allow for an effective discrimination of child molesters’ cognitions. However, upon closer inspection, it is possible to note that child molesters mostly disagree with the assessment tools items. Although these results were once attributed to the presence of a social desirability bias, we could find little support of this conclusion in the literature as social desirability only seemed to play a minimal role in the analysis of the assessment tools results without rendering them invalid. Lastly, it seems that child molesters honestly answer the assessment tools questions without trying to dissimulate the beliefs they really hold.fr
dcterms.descriptionRapport de stage présenté à la Faculté des études supérieures en vue de l'obtention du grade de Maitre ès sciences (M.Sc.) en criminologie option interventionfr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studies


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record