Show item record

dc.contributor.advisorDassa, Clément
dc.contributor.advisorPotvin, Louise
dc.contributor.advisorAdrien, Alix
dc.contributor.authorBeaulieu, Marianne
dc.date.accessioned2014-10-07T16:42:30Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2014-10-07T16:42:30Z
dc.date.issued2014-09-22
dc.date.submitted2014-05
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/11178
dc.description.abstractContexte : De manière générale, on considère que le processus de validation d’un instrument de mesure porte sur la validité et la fiabilité. Or, la nature dynamique et évolutive de certaines problématiques, comme la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH (PVVIH), laisse croire qu’il est particulièrement important de réinvestir rapidement dans la pratique, les résultats produits par les mesures ainsi validées. Objectifs : La présente thèse vise à développer et valider une échelle de mesure des attitudes stigmatisantes envers les PVVIH en intégrant un dispositif participatif. La thèse utilise en partie les données d’une enquête de surveillance des attitudes envers les PVVIH au Québec, elle comporte trois études qui répondent aux trois objectifs spécifiques suivants : (1) valider la version révisée d’un instrument de mesure des attitudes favorables à la stigmatisation dans la population générale du Québec envers les PVVIH; (2) analyser la relation entre la mesure des attitudes favorables à la stigmatisation et le recours au dépistage du VIH dans la population générale du Québec; (3) décrire et analyser les processus de circulation et d’utilisation des connaissances produites par l’instrument de mesure dans les réseaux professionnels des membres d’un comité consultatif. Méthodes : Un comité consultatif réunissant plusieurs partenaires issus de différents milieux a été constitué dès l’obtention de la subvention. Il a été consulté et informé avant, pendant et après l’enquête téléphonique populationnelle (n=1500) ayant permis de colliger les données. L’Échelle des Attitudes Stigmatisantes envers les Personnes Vivant avec le VIH (EASE-PVVIH) a été validée au moyen de plusieurs analyses psychométriques : analyses factorielles exploratoires et confirmatives, corrélations, régression linéaire multiple, test-t, tests d’hypothèses d’invariance de la structure factorielle et alphas de Cronbach (objectif 1). L’association entre les attitudes favorables à la stigmatisation et le recours au dépistage du VIH a été testée à l’aide de régressions logistiques hiérarchiques (objectif 2). Quant aux processus de circulation et d’utilisation des connaissances dans les réseaux professionnels, ils ont été analysés au moyen d’une étude de cas rétrospective (objectif 3). Résultats : Les analyses ont révélé trois résultats importants. Premièrement, d’un point de vue psychométrique, l’EASE-PVVIH est un outil fiable et valide pour mesurer les attitudes stigmatisantes envers les personnes vivant avec le VIH. Deuxièmement, sous une certaine forme caractérisée par l’inquiétude éprouvée lors de rencontres occasionnelles, les attitudes stigmatisantes par rapport aux personnes vivant avec le VIH semblent nuire au recours au test de dépistage dans la population générale au Québec. Troisièmement, un dispositif participatif en particulier, soit un comité consultatif, semble être un moyen pour favoriser le réinvestissement rapide et étendre la portée des résultats produits par la recherche dans des actions concrètes de santé publique. Conclusion : Ces résultats mettent en lumière la portée d’un dispositif participatif pour la validation d’instrument de mesure. L’arrimage entre les préoccupations scientifiques et pratiques apparaît être une avenue prometteuse pour améliorer la qualité et la pertinence sociale des données produites par les mesures.fr
dc.description.abstractBackground: A measurement scale is generally evaluated in terms of validity and reliability. However, the dynamic and evolutive nature of certain issues, such as the stigmatization of people living with HIV (PLHIV), suggests that it is particularly important to rapidly reinvest the knowledge into practice that has been obtained using validated measures. Objectives: The purpose of this thesis was to develop and validate a scale to assess stigmatizing attitudes towards PLHIV by integrating a steering committee into the process. Part of this thesis uses the data collected from a survey of attitudes towards PLHIV in Quebec. Three studies were conducted to achieve the three following objectives: 1) to validate the revised version of a measurement scale to assess stigmatizing attitudes towards PLWHA in the general Quebec population; 2) to analyze the relationship between stigmatizing attitudes and HIV testing in the general Quebec population, and 3) to describe and analyze how members of a steering committee used and disseminated knowledge produced by a research project. Methods: A steering committee made up of partners from various communities was formed once funding was obtained. The committee was actively involved before, during, and after the population telephone survey (n=1500) was conducted to collect the data. The Stigmatizing Attitudes towards People Living with HIV/AIDS Scale (SAT-PLWHA-S) was validated using psychometric analyses: exploratory and confirmatory factor analyses, correlations, multiple linear regression, t-tests, hypothesis testing of factorial structure invariance, and Cronbach’s alphas (objective 1). The association between stigmatizing attitudes and HIV testing were tested using sequential logistic regression (objective 2). The dissemination and use of knowledge among professional networks were analyzed using a retrospective case study (objective 3). Results: The results revealed three significant findings. First, from a psychometric standpoint, the SAT-PLWHA-S is a valid and reliable instrument for measuring stigmatizing attitudes towards PLHIV. Second, one form of stigmatizing attitudes, concern about occasional contact with PLHIV, appeared to act as a barrier for HIV testing in the general Quebec population. Third, a steering committee appear to foster rapid translation of research results into concrete public health actions. Conclusion: These results shed light on the contribution of a steering committee to the validation of a measurement scale. The joining of scientific and practitioners’ concerns appears to be a promising avenue for improving the quality and relevance of data generated by such measures.fr
dc.language.isofrfr
dc.subjectvalidationfr
dc.subjectinstrument de mesurefr
dc.subjectVIHfr
dc.subjectstigmatisationfr
dc.subjectdépistagefr
dc.subjectcomité consultatiffr
dc.subjecttransfert de connaissancesfr
dc.subjectmeasurement scalefr
dc.subjectHIVfr
dc.subjectstigmatizationfr
dc.subjecttestingfr
dc.subjectsteering committeefr
dc.subjectknowledge transferfr
dc.subject.otherHealth Sciences - Public Health / Sciences de la santé - Santé publique (UMI : 0573)fr
dc.titleAttitudes stigmatisantes envers les personnes vivant avec le VIH : développement et validation d’un instrument de mesure intégrant un dispositif participatiffr
dc.typeThèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertationfr
etd.degree.disciplineSanté publiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (École de santé publique)fr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record