Afficher la notice

dc.contributor.advisorPilon, Manon
dc.contributor.authorConstantineau, Marjorie
dc.contributor.authorChauvette, Debbie
dc.contributor.authorBouchard, Karel
dc.contributor.authorB.Loiselle, Florence
dc.contributor.authorRodgers, Catherine
dc.date.accessioned2014-09-08T15:19:59Z
dc.date.available2014-09-08T15:19:59Z
dc.date.issued2014-05
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/10959
dc.subjectPhysiothérapiefr
dc.subjectBlessé médullairefr
dc.subjectMouvements passifsfr
dc.subjectContracturefr
dc.subjectAmplitude articulairefr
dc.subjectOutil de mesurefr
dc.subjectSpasticitéfr
dc.subjectDouleurfr
dc.titleLes mouvements passifs: un traitement de choix chez la clientèle blessée médullaire?fr
dc.typeTravail étudiant / Student work
etd.degree.disciplineSciences de la réadaptationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractIntroduction/problématique : Chez la clientèle blessée médullaire, les mouvements passifs (MP) sont utilisés d’emblée en physiothérapie pour réduire les contractures, diminuer la spasticité et contrôler la douleur. Cependant, il n'existe actuellement aucun consensus en ce qui concerne l'efficacité, les paramètres d'application ainsi que les sites d'administration prioritaires de cette modalité. Objectif: À la demande de l'hôpital Sacré-Coeur, un guide destiné aux proches aidants sera réalisé expliquant les méthodes d'application adéquates des MP auprès de la clientèle blessée médullaire. Méthodologie : Recension des écrits à l’aide de bases de données reconnues. Résultats : Les MP à prioriser sont : extension du coude, pro-supination, flexion, abduction et rotation externe d’épaule, extension du poignet et du genou, flexion, extension et abduction de hanche et finalement flexion dorsale de cheville. Les paramètres d'application des MP ne sont pas établis. Selon un consensus, les mouvements doivent être effectués quotidiennement et durant quelques répétitions à chaque articulation. Par contre, les études actuelles ne démontrent pas de résultats significatifs en faveur de l'augmentation des amplitudes articulaires, de la gestion de la douleur et de la diminution de la spasticité par l’application des MP. L’échelle numérique de douleur, la goniométrie et une combinaison d’outils de mesure évaluant la spasticité peuvent être utilisées pour mesurer ces différentes variables. Conclusion : Il est recommandé d’utiliser les MP en complémentarité avec d’autres modalités. De plus amples études devront être effectuées au sujet des MP afin de clarifier les paramètres d’utilisation, leur efficacité ainsi que les outils de mesure à utiliser.fr
dcterms.descriptionTravail d'intégration présenté à la Faculté de médecine en vue de l’obtention du grade de maîtrise professionnelle en physiothérapiefr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studies


Fichier(s) constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la(les) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice