Afficher la notice

dc.contributor.advisorDufresne, Aude
dc.contributor.authorDécosse, Émilie
dc.date.accessioned2013-02-27T16:55:15Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2013-02-27T16:55:15Z
dc.date.issued2013-01-04
dc.date.submitted2012-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/9042
dc.subjectKnowledge Forumen
dc.subjectÉchanges interculturelsen
dc.subjectViaen
dc.subjectÉcole primaireen
dc.subjectCultureen
dc.subjectBalesen
dc.subjectIntercultural exchangeen
dc.subjectElementary schoolen
dc.subject.otherCommunications and the Arts - Mass Communications / Communications et les arts - Communications (UMI : 0708)en
dc.titleForum de discussion en ligne : analyse des échanges interculturels entre des élèves français et québécoisen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineCommunicationen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractLes technologies de l’information et de la communication (TIC) sont de plus en plus présentes dans les différentes sphères de notre société, comme en éducation. De nombreux enseignants s’en servent pour travailler avec leurs élèves en classe. Malgré leur utilisation parfois limitée aux fonctions de base, les TIC offrent beaucoup d’avantages qui peuvent être très bénéfiques à l’éducation des jeunes, tout comme les échanges interculturels qui permettent aux jeunes de s’ouvrir sur le monde. Ce projet proposait de mettre en réseau par Internet des élèves québécois et des élèves français de 8 à 12 ans à l’aide du forum de discussion Knowledge Forum et de l’outil de vidéoconférence Via. Les connaissances et les attitudes des jeunes face aux autres et à leur culture, ainsi qu’à la technologie ont été analysées. Plus précisément, la participation, les différences et les ressemblances, les connaissances acquises, les façons d’interagir, les attitudes et le degré de présence sociale ont été étudiés à l’aide d’une grille d’analyse incluant les catégories de Bales. Des entrevues effectuées avec les enseignants et les élèves ont aussi été analysées. Le degré de présence sociale a permis aux attitudes des jeunes d’évoluer, devenant plus amicales au fil des échanges. Les élèves ont appris sur la culture de l’autre, ont discuté des différences et des ressemblances et ont donné beaucoup d’informations sur eux. Donc, la technologie a permis aux élèves de créer des liens avec les autres et d’apprendre sur la culture des deux pays.en
dcterms.abstractInformation and communication technologies (ICT) are increasingly present in every aspect of our society, such as education. Many teachers use these to work in class with their students. Sometimes, the ICT uses are limited to basic functions, but these technologies can have positive outcomes for students. Intercultural exchanges that may occur through the use of ICT can also help students to open their minds to others. In this project, students, aged 8 to 12, are linked together with two online software: Knowledge Forum and Via. Via is used for videoconferencing and Knowledge Forum for online writing. The knowledge and attitudes of students toward other cultures and technologies were analyzed. Specifically, the participation, differences and similarities, knowledge, interactions and level of social presence were studied with analytic tools, including Bales’ categories. Interviews conducted with teachers and students were also analyzed. The level of social presence helped students’ attitudes to evolve, becoming friendlier with time. Students learned about each other’s cultures, talked about differences and similarities and shared much information about themselves. In short, technology helped students learn about different cultures and build relationships.en
dcterms.languagefraen


Fichier·s constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la ou les collections suivantes

Afficher la notice

Ce document diffusé sur Papyrus est la propriété exclusive des titulaires des droits d'auteur et est protégé par la Loi sur le droit d'auteur (L.R.C. (1985), ch. C-42). Il peut être utilisé dans le cadre d'une utilisation équitable et non commerciale, à des fins d'étude privée ou de recherche, de critique ou de compte-rendu comme le prévoit la Loi. Pour toute autre utilisation, une autorisation écrite des titulaires des droits d'auteur sera nécessaire.