Afficher la notice

dc.contributor.advisorBooij, Linda
dc.contributor.advisorSéguin, Jean
dc.contributor.authorFarshadgohar, Tina
dc.date.accessioned2013-01-23T17:00:10Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2013-01-23T17:00:10Z
dc.date.issued2012-12-03
dc.date.submitted2012-11
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/8928
dc.subjectSérotonineen
dc.subjectSerotoninen
dc.subjectHTR2Aen
dc.subjectTPH2en
dc.subjectanxiétéen
dc.subjecttrajectoireen
dc.subjecttrajectoryen
dc.subjectanxietyen
dc.subject.otherPsychology - Psychobiology / Psychologie psychobiologie (UMI : 0349)en
dc.titleLe rôle de la sérotonine sur le développement de traits anxieux : une étude de trajectoire longitudinaleen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences biomédicalesen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractCertains gènes, modulant la sérotonine (5-hydroxytryptamine, 5-HT), ont été associés aux tempéraments liés à l'anxiété. Une limitation dans la plupart de ces études est que les études sont de nature transversale et l'anxiété a été évaluée à un seul point dans le temps. De plus, seules quelques études ont été réalisées chez les enfants. Le but de la présente étude était d'étudier le rôle des gènes HTR2A et TPH2 dans le développement des trajectoires d’anxiété durant l’enfance. Les associations entre ces gènes, ces trajectoires, le diagnostic d’anxiété à l'âge adulte et les différences entre les sexes ont été examinées dans l'Étude Longitudinale des Enfants de Maternelle au Québec, composée de 3185 enfants recrutés en 1986-1987. Leur anxiété a été cotée par leur professeur annuellement entre 6 et 12 ans. Ces cotes ont été modélisées en trajectoires comportementales. Les données genotypées de 5-HT, disponibles pour 1068 personnes, ont été analysées en utilisant les statistiques du Chi-carré, des régressions logistiques et des analyses de variance. Sur les 37 polymorphismes étudiés, plusieurs ont été associés à la trajectoire de forte anxiété, tels le 5-HTR2A (rs1328684, rs95534511, rs1745837, rs7984966, 7330636) et TPH2 (rs11179050, rs11179052, rs1386498). Bien que les trajectoires d’anxiété en enfance n’aient pas prédit le diagnostic d'anxiété à 21 ans, les relations ont été trouvées entre ce diagnostic, HTR2A et les polymorphismes du nucléotide simple (PNS) de TPH2. On remarque que les PNS associés à l’anxiété durant l’enfance et l’âge adulte ne sont pas les mêmes. La force d'association entre les gènes étudiés et l'anxiété diffère entre les garçons et les filles. Cette étude est la première à identifier une association entre les variantes TPH2, 5-HTR2A et les trajectoires d’anxiété en enfance. Les études futures devraient reproduire les résultats dans d'autres échantillons, enquêter sur l'interaction avec les facteurs de stress, et étudier la pertinence fonctionnelle de la PNS.en
dcterms.abstractA number of genes known to modulate serotonin (5-hydroxytryptamine, 5-HT) have been associated with anxiety-related temperaments. A limitation in most of these studies is that the studies are cross-sectional and anxiety has been measured at a single point in time. Furthermore, only a few studies have been done in children. The aim of the present study was to investigate the role of the HTR2A and TPH2 gene in the development of trajectories of anxiety in childhood/ adolescence. Associations between these genes, anxiety trajectories in childhood and anxiety diagnoses in adulthood were also investigated. Finally, gender differences were explored. Research questions were investigated in the Quebec Longitudinal Study of Kindergarten Children, consisting of 3185 boys and girls, selected in 1986-1987. Children`s anxiety was rated by their teacher every year between the age of 6 and 12 years. The ratings were modeled into behavioral trajectories. 5-HT genotyping data were available for 1068 cohort members. Data were analyzed using Chi-square statistics, logistic regressions and ANOVAs. Out of 37 investigated polymorphisms, several polymorphisms, such as 5-HTR2A (rs1328684, rs95534511, rs1745837, rs7984966, 7330636) and TPH2 (rs11179050, rs11179052, rs1386498) were associated with a high anxiety trajectory. Though trajectories of high anxiety in childhood did not predict an anxiety diagnosis at age 21, relationships were found between HTR2A and TPH2 SNPs and anxiety diagnosis at age 21. We note that the SNPs associated with anxiety were different between adults and children. The strength of association between the investigated genes and anxiety differed between boys and girls. This is the first study reporting an association with some HTR2A and TPH2 variants and trajectories of anxiety in children. Future studies should replicate the findings in other samples, investigate the interaction with stressors, and study the functional relevance of the SNPsen
dcterms.languageengen


Fichier·s constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la ou les collections suivantes

Afficher la notice

Ce document diffusé sur Papyrus est la propriété exclusive des titulaires des droits d'auteur et est protégé par la Loi sur le droit d'auteur (L.R.C. (1985), ch. C-42). Il peut être utilisé dans le cadre d'une utilisation équitable et non commerciale, à des fins d'étude privée ou de recherche, de critique ou de compte-rendu comme le prévoit la Loi. Pour toute autre utilisation, une autorisation écrite des titulaires des droits d'auteur sera nécessaire.