Show item record

dc.contributor.advisorBlais, André
dc.contributor.authorHéroux-Legault, Maxime
dc.date.accessioned2012-09-24T18:41:42Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2012-09-24T18:41:42Z
dc.date.issued2012-09-04
dc.date.submitted2012-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/8609
dc.subjectCanadaen
dc.subjectRégionalismeen
dc.subjectRegionalismen
dc.subjectIdéologieen
dc.subjectIdeologyen
dc.subjectThéorie des fragmentsen
dc.subjectFragment Theoryen
dc.subjectAnalyse factorielleen
dc.subjectFactor Analysisen
dc.subjectT-testen
dc.subject.otherPolitical Science - General / Science politique - Généralités (UMI : 0615)en
dc.titleRegional Variations in Political Ideology in Canadaen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineScience politiqueen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractIl est reconnu que les résultats électoraux au Canada varient grandement selon la région. Afin de trouver des explications à ce phénomène, il convient d’étudier comment les grandes régions du Canada se distinguent les unes des autres sur le plan politique. La présente recherche amorce cette étude sous l’angle de l’idéologie. Elle tente de déterminer en quoi l’idéologie politique diffère d’une région à l’autre du pays. Elle s’appuie sur les données des études électorales canadiennes de 2008. On a recours à des questions évaluant les préférences des répondants par rapport à plusieurs enjeux politiques pour répondre à la question de recherche. On conduit en premier lieu une analyse factorielle, qui identifie six facteurs qui ont structuré l’opinion publique lors de l’élection de 2008. Ensuite, des tests T sont conduits pour vérifier si les moyennes de ces facteurs idéologiques sont statistiquement différentes d’une région à l’autre. Les résultats montrent que les différences régionales sont souvent significatives et suivent les hypothèses. Toutefois, les résultats touchant à la privatisation de la santé ainsi qu’au Manitoba et à la Saskatchewan vont à l’encontre des attentes.en
dcterms.abstractIt is widely known that electoral results in Canada vary greatly from one region to the next. To explain this phenomenon, it is only appropriate to study how Canadian regions differ from each other politically. The current research is especially interested in regional variations in political ideology. The research relies on data from the 2008 Canadian Electoral Studies. It uses opinion statements to assess respondents’ political preferences to answer the research question. A factor analysis is conducted from these variables to highlight six ideological dimensions. Furthermore, t-tests are used to verify if regional differences on these ideological dimensions are statistically significant. Results show that differences across regions are very often significant and follow hypotheses. However, results regarding the privatization of healthcare and the Midwest run counter to expectations.en
dcterms.languageengen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace