Afficher la notice

dc.contributor.advisorRemise, Claude
dc.contributor.advisorBérubé, François
dc.contributor.authorEngel, Hélène
dc.date.accessioned2012-09-18T15:49:36Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2012-09-18T15:49:36Z
dc.date.issued2012-08-03
dc.date.submitted2012-06
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/8554
dc.subjectChirurgie orthognatiqueen
dc.subjectOstéotomie LeFort I multisegmentaireen
dc.subjectExpansion maxillaireen
dc.subjectStabilité transverseen
dc.subjectOrthognathic surgeryen
dc.subjectSegmental LeFort Ien
dc.subjectMaxillary expansionen
dc.subjectTransverse stabilityen
dc.subject.otherHealth Sciences - Dentistry / Sciences de la santé - Dentisterie (UMI : 0567)en
dc.titleÉvaluation de la stabilité de l'ostéotomie de type LeFort I multisegmentaireen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineMédecine dentaireen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractIntroduction : Cette étude vise à évaluer la stabilité de la chirurgie LeFort I multisegmentaire à moyen (fin du traitement orthodontique) et à long termes dans les trois plans de l'espace (transversal, antéro-postérieur et vertical). Matériel et méthodes : L'échantillon étudié est composé de 31 patients traités en clinique privée, ayant eu une chirurgie LeFort I multisegmentaire en deux, trois ou quatre morceaux, et ayant terminé leur traitement orthodontique. Parmi eux, 17 patients ayant terminé leur traitement orthodontique depuis plus de deux ans (moyenne de trois ans post-traitement) ont permis d'évaluer la stabilité de la procédure chirurgicale à long terme. La collecte des données a été réalisée sur des modèles et des radiographies céphalométriques latérales pris à des temps précis tout au long du traitement orthodontique, ainsi que pendant la période de contention. Concernant l'analyse statistique, des T-tests et des corrélations de Pearson ont été utilisés. Le test de Bland-Altman et le coefficient de corrélation intra-classe ont permis d'analyser les fiabilités intra-examinateur et inter-examinateurs. Résultats : Une récidive transverse significative, mais très faible cliniquement, est constatée aux niveaux prémolaires et molaires entre la chirurgie et la fin du traitement orthodontique. Elle est corrélée avec l’expansion totale réalisée. Cette récidive transverse est non significative suite au traitement orthodontique. Aucune corrélation statistiquement significative n'est mise en évidence entre le nombre de segments et la récidive transverse postchirurgicale. Une variation de certaines mesures antéro-postérieures et verticales statistiquement significative, mais faible cliniquement, est notée entre la chirurgie et la fin du traitement orthodontique (avancement et impaction postérieure). Pour les mesures antéro-postérieures et verticales, aucun changement n'est statistiquement significatif suite au traitement orthodontique. Conclusion : Pour l'échantillon étudié, la stabilité de l'ostéotomie de type LeFort I multisegmentaire est très bonne, dans les trois plans de l'espace étudiés.en
dcterms.abstractIntroduction : The aim of this study was to evaluate the medium and long term stability of segmented LeFort I surgery in all three planes of space (transverse, sagittal and vertical). Materials and methods : The sample consisted of 31 private practice patients that received a two, three, or four-piece segmented LeFort I surgery and who had finished their orthodontic treatment. Study models and cephalometric radiographs were analyzed before treatment, before surgery, after surgery, and at the end of the orthodontic treatment for the 31 patients as well as a minumum two years into retention for 17 patients (mean of 3 years post-treatment). T-tests and Pearson correlation tests were used. Intra and inter-examiner reliability were verified with Bland Altman and intraclass coefficient tests. Results : A statistically significant transverse relapse was seen at the premolars and molars between surgery and the end of orthodontic treatment, that has little clinical significance. The relapse is correlated with the effective expansion. There was no significant relapse after orthodontic treatment was completed. There was no correlation between the amount of relapse observed and the amount of segments. Statistically significant changes were measured in the post surgical phase for maxillary advancement and impaction cases, but were shown to be of limited clinical significance. After removal of fixed appliances, no significant changes were noted. Conclusion : Multisegmented Lefort I surgery appears to have good stability in all three planes of space in the studied sample.en
dcterms.languagefraen


Fichier·s constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la ou les collections suivantes

Afficher la notice

Ce document diffusé sur Papyrus est la propriété exclusive des titulaires des droits d'auteur et est protégé par la Loi sur le droit d'auteur (L.R.C. (1985), ch. C-42). Il peut être utilisé dans le cadre d'une utilisation équitable et non commerciale, à des fins d'étude privée ou de recherche, de critique ou de compte-rendu comme le prévoit la Loi. Pour toute autre utilisation, une autorisation écrite des titulaires des droits d'auteur sera nécessaire.