Show item record

dc.contributor.advisorCortoni, Franca
dc.contributor.authorBadeau, Geneviève
dc.date.accessioned2012-03-07T16:19:26Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2012-03-07T16:19:26Z
dc.date.issued2012-03-07T16:19:26Z
dc.date.submitted2010-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/6837
dc.subjectagresseurs sexuels adolescenten
dc.subjectschèmes de penséeen
dc.subjectjuvenile sex offenderen
dc.subjectimplicit theoriesen
dc.titleExploration des schèmes de pensée chez les adolescents agresseurs sexuels au Centre de psychiatrie légale de Montréalen
dc.typeTravail étudiant / Student work
etd.degree.disciplineCriminologieen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractLa présente étude exploratoire examine la manifestation des schèmes de pensée chez les adolescents agresseurs sexuels. Cela s’est réalisé dans le cadre d’un stage au Centre de psychiatrie légale de Montréal. Les objectifs du stage clinique se sont précisés autour de la connaissance du milieu et du développement d’une meilleure intégration des connaissances théoriques à la pratique. L’intégration dans ce milieu de stage visait à explorer l’existence et les manifestations des schèmes de pensée problématiques dans un échantillon d’adolescents auteurs d’abus sexuels. L’utilisation du My life questionnaire (Mann, 2004) et de la grille d’entretien développée par Beech et al. (2007) nous ont permis de déceler la présence de schèmes de pensée spécifiques à la délinquance sexuelle dans cet échantillon d’adolescents. En se basant sur les travaux de Mann (2004) et ceux de Ward et Keenan (1999), l’analyse des résultats a démontré effectivement la présence de schème de pensées chez les adolescents agresseurs sexuels. L’analyse des résultats obtenu au cours de la présente étude donnera lieu à une discussion sur les implications tant au plan théorique que dans l’intervention clinique.en
dcterms.abstractThe current project examined the presence of schemas in a group of juvenile sexual offenders. This study took place within the context of a clinical practicum (for the Masters Degree in Clinical Criminology) at the Centre de psychiatrie légale de Montréal. The objectives of the placement were to develop knowledge of the clinical environment and integrate theoretical knowledge into clinical practice. The project investigated the cognitions, in the form of implicit theories, of a sample of juvenile sexual offenders. The My life questionnaire (Mann, 2004) and an interview schedule developed by Beech and al. (2007) revealed a number of implicit theories related to sexually offending behavior among these youths. Theoretical and treatment implications of the findings are discussed.2en
dcterms.descriptionRapport de stage présenté à la Faculté des Arts et des Sciences en vue de l'obtention du grade de Maîtrise ès sciences (M.Sc.) en criminologie.fr
dcterms.languagefraen
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studies


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace