Show item record

dc.contributor.advisorKarsenti, Thierry
dc.contributor.authorDaoudi, Yannick
dc.date.accessioned2011-12-19T21:41:45Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2011-12-19T21:41:45Z
dc.date.issued2011-12-01
dc.date.submitted2011-11
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/6071
dc.subjectcultureen
dc.subjectTICen
dc.subjectéducationen
dc.subjectAfriqueen
dc.subjectfossé numériqueen
dc.subjectICTen
dc.subjecteducationen
dc.subjectAfricaen
dc.subjectdigital divideen
dc.subject.otherEducation - Technology / Éducation - Technologie (UMI : 0710)en
dc.titleVers une intégration écologique des technologies de l’information et de la communication en éducation en Afrique du Centre et de l’Ouest : une approche culturelleen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Psychopédagogieen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralen
etd.degree.namePh. D.en
dcterms.abstractDans un monde de plus en plus interconnecté où le développement nécessite une participation active à la société de l’information, où les différentes cultures rentrent davantage en contact entre elles et où les biens culturels sont devenus des biens de consommation, les minorités culturelles mondiales intégrant les technologies de l’information et de la communication (TIC) se retrouvent marginalisées face à la menace d’hégémonie culturelle des réseaux de l’information par les cultures dominantes de certains pays développés. Pour qu’une culture prenne sa place dans la société de l’information, il revient en premier lieu à ses institutions éducatives de former leurs apprenants dans un contexte culturel qui leur est propre et de valoriser et d’encourager la production et l’utilisation de contenu endogène. C’est dans le cadre de cette problématique que la présente recherche s’est donnée comme premier objectif de faire le bilan du contenu culturel accédé et diffusé par les TIC dans des écoles de pays africains dits en développement ; pour ensuite, comme deuxième objectif, de décrire les barrières à une intégration des TIC qui favoriserait la promotion culturelle en ligne dans ces écoles ; et finalement, comme troisième objectif, d’identifier des stratégies pragmatiques favorisant une intégration écologique des TIC dans ces écoles, c’est-à-dire, une intégration durable, adaptée au contexte local et favorisant la pleine participation des enseignants et des élèves. Pour y parvenir, nous avons adopté une approche méthodologique essentiellement descriptive et qualitative. Nous avons réalisé des entrevues avec 168 enseignants et 230 élèves de 34 écoles pionnières TIC situées dans cinq pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, que nous avons traitées selon une analyse de contenu spécifique à chaque objectif. L’adoption des stratégies décrites dans nos résultats permettrait aux écoles étudiées de surmonter, en partie, la multitude de barrières auxquelles elles font face et de favoriser l’intégration écologique des TIC. Une telle intégration est nécessaire à l’atteinte d’une société de l’information plus équitable et à l’éventuelle réduction du fossé numérique séparant les « info-riches » des « info-pauvres ».en
dcterms.abstractIn an increasingly interconnected world, developing countries need to be active participants in the information society. Contact between different cultures is on the rise; cultural resources have become consumer resources; and cultural minorities across the globe who have integrated information and communications technology (ICT) into their societies risk domination by the cultures of developed countries on the global communication networks. In order for a culture to stand its ground online, it is essential that its educational institutions train learners in their own cultural context, and promote and encourage the development and use of endogenous educational content. It is from this perspective that this qualitative study seeks, as a first objective, to assess the cultural content being accessed and distributed via ICT in schools of developing African countries; as a second objective, to describe existing barriers to an integration of ICT that would encourage online cultural promotion in these schools; and finally as a third and final objective, to identify practical strategies for an ecological ICT integration in these schools. Such an integration would be sustainable, adapted to local contexts, and foster the full participation of its teachers and students. To achieve these objectives, we have used a multi-case study based on interviews with 168 teachers and 230 students from 34 pioneer ICT schools located in five West and Central African countries; which content was analyzed according to each specific objective. Adopting the strategies described in our results would allow these schools to overcome some of the barriers they are facing, and to favour the ecological integration of ICT necessary for developing a more equitable information society, thus reducing the digital divide between the ‘information haves and have-nots’.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record