Show item record

dc.contributor.advisorKarsenti, Thierry
dc.contributor.advisorGervais, Colette
dc.contributor.authorKouawo, Achille
dc.date.accessioned2011-10-27T15:46:42Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2011-10-27T15:46:42Z
dc.date.issued2011-08-04
dc.date.submitted2011-06
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/5410
dc.description.abstractDans les pays africains en général et au Niger en particulier, l’ordinateur commence à trouver sa place au sein de l’école. Ce processus d’intégration pédagogique des technologies de l’information et de la communication est fortement dépendant des paramètres technologiques, pédagogiques et humains. Réussir ce processus, c’est connaitre les jugements et les attitudes des acteurs de cette école vis-à-vis de ces technologies. À partir des représentations sociales, nous pouvons connaître la manière de penser, de s'approprier, d'interpréter la réalité quotidienne d’un groupe d’individus vis-à-vis d’un objet, en l’occurrence ici, les TIC. Le premier objectif de notre recherche est de connaitre les représentations sociales que les enseignants du secondaire ont de l’ordinateur. Pour cela, nous avons mené une investigation auprès de vingt enseignants. À l’issue des entrevues, nous avons identifié des représentations sociales sur les attitudes des enseignants à l’égard de l’ordinateur, sur les risques de l’ordinateur à l’école et enfin sur les avantages de l’ordinateur à l’école. L’ensemble de ces représentations sociales met en évidence une attitude positive des enseignants vis-à-vis de l’ordinateur à l’école même si pour certains enseignants, l’ordinateur est un outil qui favorise la démotivation des élèves et qui est vu comme un concurrent potentiel. Notre second objectif est de connaître les représentations sociales des TIC chez des élèves. Cinquante élèves provenant de deux écoles ont constitué la population de notre étude. Après avoir soumis les entretiens recueillis à une analyse de contenu, nous sommes parvenu à des résultats qui mettent en évidence des représentations sociales sur les connaissances des TIC et sur son utilisation dans le cadre de l’apprentissage. Notre recherche devait aussi déterminer si les représentations sociales étaient fonction de la formation aux TIC. Les résultats du test d’hypothèse du Khi-carré montrent que la formation aux TIC n’influence pas l’émergence des représentations sociales. Le troisième objectif de notre recherche porte sur la construction d’une échelle de mesure des représentations sociales des TIC chez des élèves. Après avoir été élaborée l’échelle de mesure a été administrée à 265 élèves de deux lycées. Les résultats de l’analyse factorielle exploratoire montrent que l’échelle a une assez bonne cohérence interne. L’ensemble des résultats garantit la validité et la fidélité de l’échelle. L’ensemble des résultats montre que, bien que son utilisation soit très récente dans les écoles nigériennes, des représentations sociales ont été engendrées à l’endroit des TIC. Les contenus de ces représentations montrent des attitudes favorables aux TIC dans l’apprentissage.en
dc.description.abstractIn African countries in general, particulary in Niger, the computer begins to find out its way at school. This pedagogical and integration process of the communication and the information technologies is highly dependent on human, pedagogical and technological parameters. To result this process is to know the decisions and the attitudes of the actors of this school in presence of these technologies. From the social representations we can know how to think, to adopt and elucidate the daily fact of a group of individuals facing an object, in the present case, the ICT. Our investigation concerns the identification of the social representation that some teachers and students have engendered on the technologies of the information and the communication. Based on a mixed methodology, our results allowed us to write three contributions. In the first one we have investigated twenty teachers about some social parades on the attitude of the teachers towards the computer, on the risks of the computer at school and at last on its advantages. The whole of these social parades place in a prominent position the positive attitude of teachers facing the computer at school even if for some teachers, the computer is a tool that promotes the unwarranted attitude of students and is seen as a potential rival. The second objective is to know the social representation of ICT in students – Fifty (50) students coming from two schools has composed the population of our study. After submiting the conversation set down to an analyis, we come to some results that make obvious the social parades on the understanding of the ICT and on its usage in the outline of apprenticeship. Our research also had to determine if the social parades were linked to the ICT training and to its regulard usage. The results of the hypothesis test of the khi-2 show that the training of the ICT do not influence the emergence of the social representation. The third objective, relies on the previous results, and deals with the construction of a measurement scale of the ICT’s social parades in some students. After working out the scale of measurement, it has been directed to two hundred and sixty-five (265) students of two high schools. The factorial analysis results show that the scale has a quite good internal coherence. The whole results prove that even though its using is very new in nigerien school, some social parades have been rised up the ICT. The content of these representations show the propositions attitudes to the ICT in positive the training.en
dc.language.isofren
dc.subjectReprésentations socialesen
dc.subjectTICen
dc.subjectEnseignantsen
dc.subjectÉlèvesen
dc.subjectÉchelle d’attitudesen
dc.subjectNigeren
dc.subjectSocial representationsen
dc.subjectICTen
dc.subjectTeachersen
dc.subjectStudentsen
dc.subjectScale of attitudesen
dc.subject.otherEducation - Technology / Éducation - Technologie (UMI : 0710)en
dc.titleQue pensent les enseignants et les élèves du secondaire des TIC? : une étude des représentations sociales au Nigeren
dc.typeThèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Psychopédagogieen
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté des sciences de l'éducation)fr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralen
etd.degree.namePh. D.en


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record