Afficher la notice

dc.contributor.advisorLamoureux, Johanne
dc.contributor.authorCouillard, Francine
dc.date.accessioned2011-03-17T17:52:25Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2011-03-17T17:52:25Z
dc.date.issued2011-02-03
dc.date.submitted2010-12
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/4778
dc.subjectGiottoen
dc.subjectGiottoen
dc.subjectAssiseen
dc.subjectAssisien
dc.subjectattributionen
dc.subjectattributionen
dc.subjectconnaisseurshipen
dc.subjectconnoisseurshipen
dc.subjectpolémiqueen
dc.subjectpolemicen
dc.subject.otherCommunications and the Arts - Art History / Communications et les arts - Histoire de l’art (UMI : 0377)en
dc.titleAnalyse de la polémique d'attribution des fresques du cycle franciscain de la basilique supérieure d'Assiseen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineHistoire de l'arten
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM.A.en
dcterms.abstractVers 1296, la jeune communauté des Franciscains engage un artiste pour peindre un cycle commémoratif de la vie de saint François, leur saint patron, dans leur monument religieux d'Assise, érigé à partir de 1228. L'attribution giottesque de cette peinture de vingt-huit fresques est l'objet d'une polémique d'attribution depuis la fin du 18e siècle. L'objectif de notre ménoire est d'analyser les méthodes d'attribution utilisées dans ce débat. Les partisans giottesques considèrent que l'interprétation des documents d'archives et les commentaires des contemporains constituent une preuve suffisante d'attribution à Giotto, ce à quoi s'opposent leurs détracteurs. D'autres auteurs ont appliqué diverses méthodes d'analyse stylistique à l'ensemble de ces fresques et à un corpus qui lui est rattaché et émettent des hypothèses d'attribution contradictoires. Enfin, la technologie des restaurateurs et la découverte récente de la fresque d'un contemporain de Giotto introduisent des arguments qui remettent en question les hypothèses d'attribution traditionnelles. Nous explorerons tour à tour les trois domaines d'attribution concernés par cette polémique. Nous verrons comment a fonctionné l'attribution fondée sur les documents d'archives. Nous jetterons un regard sur les méthodes d'analyses stylistiques et sur les auteurs qui ont marqué cette question d'attribution. Puis, nous discuterons des nouvelles méthodes d'attribution où un restaurateur justifie son hypothèse d'attribution à partir d'éléments de la production de l'objet d'art.en
dcterms.abstractAround 1296, the young Franciscan Brotherhood hired an artist to paint a commemorative cycle of the life of St. Francis, their saint Patron, for their religious monument of Assisi, erected in 1228. The attribution to Giotto of this cycle of twenty-eight frescoes has been the object of a debate since the eighteenth-century. This thesis presents the methods used to discuss this attribution. The partisans of Giotto feel that the interpretation of archives and the commentaries by the contemporaries of the painter Giotto are sufficient to justify this attribution, which their opponents however contest. Other critics have applied various methods of analysis to the stylistic aspect of the frescoes and to a corpus attached to it and have come up with contradictory attributions. Finally, the advanced restoration technology and the recent discovery of a fresco attributed to a contemporary of Giotto have challenged even further the traditional attribution hypothesis. We will look at each area of attribution discussed in this debate. We will consider the method of the attribution based on documents. We will also reflect on the stylistic methods of attribution and on the authors who made distinctive remarks on our subject. In the end, we will study the new methods of attribution used by the restorers as they attempt to come up with an attribution based on material data drawn from the genetic study of the art object.en
dcterms.descriptionPour respecter les droits d'auteur, la version électronique de ce mémoire a été dépouillée de ses documents visuels et audio-visuels. La version intégrale du mémoire a été déposée au Service de la gestion des documents et des archives de l'Université de Montréal.en
dcterms.languagefraen


Fichier(s) constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la(les) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice