Show item record

dc.contributor.advisorNardout-Lafarge, Élisabeth
dc.contributor.authorAudet, Ariane
dc.date.accessioned2010-10-15T16:32:19Z
dc.date.availableMONTHS_WITHHELD:24en
dc.date.available2010-10-15T16:32:19Z
dc.date.issued2010-09-02
dc.date.submitted2010-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/4201
dc.subjectPoésieen
dc.subjectPoésie québécoiseen
dc.subjectÉlise Turcotteen
dc.subjectLa terre est icien
dc.subjectPerceptionen
dc.subjectPaysageen
dc.subjectQuebec poetryen
dc.subjectlandscapeen
dc.subjectpoetryen
dc.subject.otherLiterature - Canadian / Littérature - Canadienne (UMI : 0355)en
dc.title"Les mille tableaux du réel" : analyse de la perception dans La terre est ici d'Élise Turcotteen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineLittératures de langue françaiseen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM.A.en
dcterms.abstractCe mémoire porte sur le recueil de poèmes La terre est ici d’Élise Turcotte. Il s’attache à analyser les modalités par lesquelles le foyer de perception des sujets poétiques engendre un déplacement de la notion de « paysage » dans l’œuvre de Turcotte. Le premier chapitre étudie l’énonciation afin de retracer comment les subjectivités de La terre est ici investissent le langage et construisent le réel qui les entoure pour en donner une perception singulière. Le second chapitre analyse la création de cet espace visuel unique qui se déploie autour de la notion de « détail », tandis que le troisième et dernier chapitre s’intéresse à la remise en cause du statisme de la vision engendrant un « art de faire » qui tend plutôt vers la mise en scène et le mouvement. L’étude de cette scène comme convocation des sujets dans le langage permet de développer la conception de l’espace comme lieu pratiqué, où les multiples perceptions des sujets composent un « paysage » à la fois visuel, tout en donnant lieu à une possibilité d’action.en
dcterms.abstractThis M.A. thesis concerns the collection of poems La terre est ici of the poet Élise Turcotte. It studies the modalities by which the perception of the poetic subjects displaces the notion of « landscape » in the work of Turcotte. The first chapter, in studying enunciation, tries to understand how the subjectivities of La terre est ici invest the language and build the reality that surrounds them to create a singular perception. The second chapter analyzes the creation of this unique visual space which deploys itself around the notion of « detail », whereas the third and last chapter questions the vision engendering an « art de faire » which aims towards direction and movement. The study of this stage as a way to convoke the subjects in the language introduces the idea of the space as a practised place. Thus, the multiple perceptions of the subjects compose a « landscape », understood in a visual sense and as possibility of action.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record