Show item record

dc.contributor.authorRoberge, Josianne
dc.date.accessioned2010-10-12T18:23:49Z
dc.date.available2010-10-12T18:23:49Z
dc.date.issued2008-05
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/4169
dc.subjectprogramme d'interventionen
dc.subjectPrends le volanten
dc.subjectadolescentsen
dc.subjectTDAHen
dc.subjecttrouble déficitaire de l'attention avec hyperactivitéen
dc.titleImplantation en milieu scolaire du programme Prends le volant auprès d'adolescents souffrant d'un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivitéen
dc.typeTravail étudiant / Student worken
etd.degree.disciplinePsychoéducationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLe programme d'intervention Prends le volant a été implanté auprès de six jeunes (trois ciblés et trois prosociaux) qui fréquentent une classe d'adaptation scolaire de l'école secondaire Havre-Jeunesse. L'objectif général distal de cette intervention était d'améliorer la compétence sociale des jeunes souffrant d'un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité. Le programme a été implanté à raison de deux séances par semaine, pendant dix semaines. Cinq thèmes y ont été abordés: 1) l'écoute; 2) la résolution de problèmes; 3) les émotions; 4) l'autocontrôle et; 5) la résolution de conflits interpersonnels. Un protocole à cas unique quasi-expérimental à série temporelle (OOOXOOO) a été utilisé afin d'évaluer les effets de l'intervention. Cette évaluation portait sur les habiletés des jeunes à exprimer verbalement leurs émotions, leurs habiletés de résolution de conflits ainsi que leur capacité d'autocontrôle en contexte de travail personnel et en contexte interpersonnel. Les résultats révèlent que deux participants ciblés et trois participants prosociaux ont partiellement atteint l'objectif général lié à l'expression verbale des émotions. L'objectif lié à la résolution de conflits interpersonnels a été le mieux réussi, avec une baisse marquée de l'utilisation de la violence et une hausse variable de l'utilisation de stratégies non-violentes chez cinq participants (deux ciblés et trois prosociaux). Finalement, en ce qui a trait à l'autocontrôle, aucun participant n'a atteint l'objectif, tant en contexte personnel qu'interpersonnel. Plusieurs variables entrent en ligne de compte dans l'interprétation de ces résultats. Par exemple, les trois jeunes ciblés ont souvent omis ou carrément arrêté de prendre leur médication traitant leur trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité en cours d'intervention. De plus, certaines composantes liées à la mise en oeuvre de l'intervention n'ont pas été implantées telle que planifiées.en
dcterms.descriptionRapport d'analyse d'intervention présenté à la Faculté des arts et sciences en vue de l'obtention du grade de Maîtrise ès sciences (M. Sc.) en psychoéducationfr
dcterms.languagefraen
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studies


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace