Afficher la notice

dc.contributor.advisorLardoux, Solène
dc.contributor.authorFortin, Émilie
dc.date.accessioned2010-09-13T18:54:14Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2010-09-13T18:54:14Z
dc.date.issued2010-07-08
dc.date.submitted2010-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/4138
dc.subjectHypotrophie foetaleen
dc.subjectFaible poids à la naissanceen
dc.subjectIndice de Pampalonen
dc.subjectStatut socio-économiqueen
dc.subjectProvince de Québecen
dc.subjectRégion socio-sanitaire de Montréalen
dc.subjectMortalité infantileen
dc.subjectRégression logistiqueen
dc.subjectIntrauterine growth restrictionen
dc.subjectLow birth weighten
dc.subjectPampalon indexen
dc.subjectSocio-economic statusen
dc.subjectHealth region of Montrealen
dc.subjectInfant mortalityen
dc.subjectLogistic regressionen
dc.subjectprovince of Quebecen
dc.subject.otherSociology - Demography / Sociologie - Démographie (UMI : 0938)en
dc.titleÉtude des déterminants démographiques de l’hypotrophie fœtale au Québecen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineDémographieen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractCette recherche vise à décrire l’association entre certaines variables démographiques telles que l’âge de la mère, le sexe, le rang de naissance et le statut socio-économique – représenté par l’indice de Pampalon – et l’hypotrophie fœtale au Québec. L’échantillon est constitué de 127 216 naissances simples et non prématurées ayant eu lieu au Québec entre le 1er juillet 2000 et le 30 juin 2002. Des régressions logistiques portant sur le risque d’avoir souffert d’un retard de croissance intra-utérine ont été effectuées pour l’ensemble du Québec ainsi que pour la région socio-sanitaire (RSS) de Montréal. Les résultats révèlent que les enfants de premier rang et les enfants dont la mère était âgée de moins de 25 ans ou de 35 ans et plus lors de l’accouchement ont un risque plus élevé de souffrir d’hypotrophie fœtale et ce dans l’ensemble du Québec et dans la RSS de Montréal. De plus, les résultats démontrent que le risque augmente plus la mère est défavorisée. Puisque l’indice de Pampalon est un proxy écologique calculé pour chaque aire de diffusion, les intervenants en santé publique peuvent désormais cibler géographiquement les femmes les plus à risque et adapter leurs programmes de prévention en conséquence. Ainsi, le nombre de cas d’hypotrophie fœtale, voire même la mortalité infantile, pourraient être réduits.en
dcterms.abstractThis study describes the association between demographic variables such as the mother’s age, the child’s gender and birth order, and the socio-economic status – that can now be assessed by the Pampalon Index – with intrauterine growth restriction (IUGR) in the province of Quebec. The analyses are based on a sample of 127,216 singletons and term births that occurred in the province of Quebec between July 1st, 2000 and June 30th, 2002. Logistics regressions on the risk of having suffered from IUGR were produced for the entire province of Quebec and for the health region of Montreal. In the province of Quebec and in the health region of Montreal, the results reveal that the risk of IUGR is higher for first-born infants, and for infants whose mother was under 25 years of age or aged 35 years and older. Moreover, the risk of IUGR increases with poverty. Since the Pampalon Index is calculated for each dissemination area, public health interventions can now target the most vulnerable women and reduce the number of IUGR cases or even infant mortality.en
dcterms.languagefraen


Fichier(s) constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la(les) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice