Show item record

dc.contributor.authorSabbagh, Gabrielle
dc.date.accessioned2010-06-16T20:14:21Z
dc.date.available2010-06-16T20:14:21Z
dc.date.issued2008-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/3834
dc.subjectprogramme d'interventionen
dc.subjectmaturité scolaireen
dc.subjectcompétences parentalesen
dc.subjectCes années incroyablesen
dc.subjectjeunes enfantsen
dc.subjectentrainement aux habiletés parentalesen
dc.titleLa dimension comportementale de la maturité scolaire et l'intervention auprès des parents selon le programme Ces années incroyablesen
dc.typeTravail étudiant / Student worken
etd.degree.disciplinePsychoéducationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractL'entrée à l'école est un pas déterminant. C'est à ce moment qu'il est possible de constater si un enfant répond aux attentes scolaires et sociales ou s'il risque d'essuyer échecs après échecs. Au Canada, un tiers des enfants provenant de milieux défavorisés ne disposeraient pas des habiletés nécessaires à la réussite scolaire, tant sur le plan des apprentissages académiques que sur le plan des relations sociales (Offord Center for Child Studies, 2002). Certains facteurs d'adversité familiaux ou personnels compromettent le développement des habiletés sociales, émotionnelles, cognitives et des habiletés d'autorégulation comportementale. Plusieurs programmes d'intervention tentent d'améliorer cette situation. Parmi ceux-ci, le programme Ces années incroyables (CAI) est reconnu comme étant un des meilleurs moyens pour remédier aux difficultés comportementales des enfants; il propose un entraînement aux habiletés parentales. Ce programme a donc été implanté dans une optique d'augmentation de la maturité scolaire des enfants présentant des difficultés comportementales. Les objectifs visés par la mise en oeuvre du programme CAI sont (a) une augmentation des compétences parentales par l'utilisation de pratiques contingentes et (b) une augmentation des habiletés d'autorégulation comportementale des enfants. Afin de vérifier si l'intervention a permis d'atteindre ces objectifs, un protocole d'évaluation à cas unique de style ABA a été mis en place. Un regard critique a également été posé sur la conformité de l'implantation du programme. Le principal résultat de cette évaluation est le suivant: plus de la moitié du contenu a dû être retranchée entre autres en raison d'un rythme d'assimilation plus lent que prévu. De son côté, l'évaluation des effets permet d'affirmer qu'à la suite du programme, une évolution positive d'une portée légère à modérée semble s'être opérée en regard de la contingence parentale et des sentiments de satisfaction et d'autoefficacité parentale. Ces changements ne paraissent cependant pas avoir eu d'impact réel sur les comportements colériques, agressifs, perturbateurs ainsi que sur les comportements d'opposition des enfants des participants. Aussi, même si là n'était pas le but de l'intervention, certains de ces enfants ont présenté une augmentation des comportements prosociaux ainsi qu'une diminution relative à la manifestation de symptômes d'hyperactivité et d'inattention. Plusieurs éléments pourraient expliquer ces effets tout de même limités. Parmi ceux-ci, notons une exposition au contenu probablement insuffisante. Malgré une amorce de changements intéressants et encourageants, il est difficile de connaître l'impact réel de l'intervention sur le niveau de maturité scolaire des enfants des participants.en
dcterms.descriptionRapport d'analyse d'intervention présenté à la Faculté des arts et sciences en vue de l'obtention du grade de Maîtrise ès sciences (M. Sc.) en psychoéducationfr
dcterms.languagefraen
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studies


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record