Show item record

dc.contributor.advisorElham, Emami
dc.contributor.advisorCouturier, Yves
dc.contributor.advisorLamothe, Lise
dc.contributor.authorTeodorescu, Hermina
dc.date.accessioned2021-01-19T16:08:10Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2021-01-19T16:08:10Z
dc.date.issued2020-06-09
dc.date.submitted2020-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/24271
dc.subjectServices buccodentairesfr
dc.subjectSoins primairesfr
dc.subjectIntégrationfr
dc.subjectOral healthfr
dc.subjectPrimary carefr
dc.subjectIntegrationfr
dc.subject.otherHealth Sciences - Public Health / Sciences de la santé - Santé publique (UMI : 0573)fr
dc.titleL’intégration des services buccodentaires et des services publics de soins primairesfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertationfr
etd.degree.disciplineSanté publiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractMalgré son importance, l’intégration de la santé buccodentaire dans les soins primaires reste une pratique émergente dans le domaine des services de santé. L’objectif général de ce projet de doctorat a été de comprendre les concepts rattachés à l’intégration des services buccodentaires et des soins primaires, l’usage de ces concepts dans le contexte québécois et d’identifier les barrières et les facteurs facilitateurs de cette intégration dans les organisations publiques du Québec. Nous avons réalisé une étude synthétique de cas conduite avec une approche de recherche qualitative, interpretive description, à deux volets, une étude de portée (Levac et al. 2010) et une étude de cas. L’étude de cas a inclus un scan environnemental et une étude holistique de cas multiples, guidés par le cadre conceptuel de Valentijn et al. (2013). Pour le scan environnemental, des données ont été collectées des sites web des organisations, des documents opérationnels et des notes d’observation lors des visites d’établissements. Pour l’étude de cas, soixante-quatorze entrevues semi-dirigées et cinq groupes de discussion ont été organisés avec des équipes de soins primaires dans deux organisations de santé, en milieu rural et urbain. La collecte et l’analyse thématique de données ont été conduites simultanément. L’analyse a été réalisée manuellement et avec le logiciel Atlas-ti. La majorité des politiques relatives à l'intégration de la santé buccodentaire dans les soins primaires est issue de l’approche de facteurs de risque communs. En général, les programmes de soins buccodentaires intégrés reposent sur des partenariats avec des organismes gouvernementaux et des institutions académiques. Ces programmes adoptent diverses stratégies : la création de réseaux interdisciplinaires, la formation des intervenants non dentaires de soins primaires, le champion en santé buccodentaire et l’utilisation des nouvelles technologies. Jusqu'à présent, la majorité des études portant sur ces programmes sont de nature descriptive et peu d’études présentent des résultats à long terme. Le manque de leadership politique et de politiques de santé, les défis de mise en œuvre, la formation unidisciplinaire des intervenants, le manque de continuité des soins, ainsi que les besoins de soins buccodentaires des patients constituent les barrières devant l’intégration. Par contre les politiques de soutien et l'allocation des ressources, la formation interdisciplinaire, les pratiques de collaboration, la présence de leaders stratégiques locaux et la proximité géographique des organisations de santé avec les bureaux dentaires pourraient la faciliter. Les aspects normatifs, les trajectoires de soins et les initiatives d’intégration façonnent la prestation des services buccodentaires primaires dans les cas étudiés. Le programme de santé dentaire publique coexiste avec différentes stratégies d’intégration, en majorité des mécanismes informels de liaison et de coordination. Nos résultats s’accordent avec les différents domaines du cadre conceptuel utilisé et comprennent le moteur et l’importance de l'intégration; le rôle des professionnels dans les soins intégrés; et les facteurs qui favorisent ou entravent cette intégration. Notre analyse démontre que la plupart des obstacles étaient liés aux domaines organisationnel et systémique de l’intégration, et que peu de ressources institutionnelles stratégiques sont attribuées à la santé buccodentaire. Au Québec, la majorité des soins buccodentaires primaires sont fournis dans les secteurs de la santé publique et la pérennité des initiatives d'intégration dans d'autres secteurs de soins primaires reste à démontrer. Une meilleure gestion des ressources, la collaboration interprofessionnelle et le partenariat avec les institutions académiques pourraient contribuer à cette intégration. Des recherches rigoureuses, fondées sur les données probantes sont nécessaires pour l’évaluation des résultats de l’intégration des diverses stratégies sur l’amélioration de la santé buccodentaire, la performance et les coûts engagés par les programmes de santé buccodentaire.fr
dcterms.abstractDespite its importance, integrating oral health into primary care remains an emerging practice in the health care services. The general objective of this PhD project was to understand the concept of integration of oral health care with primary care, to contextualize it in Quebec public health organizations, and to identify its barriers and facilitators. To this end, we conducted a synthetic case study, using a qualitative research approach with an interpretive description methodology. The study comprises two parts: i) a scoping study (Levac et al. 2010) and ii) a holistic multiple case study, guided by the conceptual framework of Valentijn et al. (2013) and including an environmental scan. The data were collected through the organizations' websites, operational documents, and observation notes taken during site visits, as well as via seventy-four semi-structured interviews and five focus groups with primary health care teams working in a rural and an urban health care organization. Data collection and thematic analysis were conducted simultaneously. The analysis was conducted manually and with Atlas-ti software. Our results showed that the majority of policies related to the integration of oral health into primary care are derived from the common risk factor approach. In general, integrated oral health care programs rely on partnerships with government agencies and academic institutions. These programs adopt a variety of strategies: interdisciplinary networking, training of non-dental primary care providers, championing oral health, and the use of new technologies. So far, most studies of these programs have been descriptive in nature and few studies show long-term results. Lack of political leadership and health policies; implementation challenges; limited stakeholder training; lack of continuity of care; and the oral care needs of patients are the barriers to integration. On the other hand, support policies and resource allocation, interdisciplinary training, collaborative practices, the presence of local strategic leaders, and co-location could facilitate this integration. Normative aspects, care trajectories, and integration initiatives shaped the delivery of primary oral care services in the two cases. The public dental health program coexisted with different integration strategies, mostly informal liaison and coordination mechanisms. The themes identified in the study aligned with the domains of the research project’s conceptual framework and included: the driver and the importance of integration; the role of professionals in integrated care; and the factors that promote or hinder this integration. Our analysis showed that most of the barriers were related to the organizational and systemic domains of integration, and few strategic institutional resources were allocated to oral health. In Quebec, the integration of oral health into primary care is carried by the dental public health sector, and the sustainability of integration initiatives in other primary care sectors remains unclear. Better resource management, interprofessional collaboration, and partnership with academic institutions could contribute to this integration. Rigorous, evidence-based research is needed to evaluate the results of integrating the various strategies for improving oral health, performance, and costs incurred by oral health programs.fr
dcterms.languagefrafr
UdeM.ORCIDAuteurThese0000-0002-0491-4139fr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace