Afficher la notice

dc.contributor.authorLafleur-Paiement, Alexis
dc.date.accessioned2020-12-21T13:50:14Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2020-12-21T13:50:14Z
dc.date.issued2020
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/24102
dc.publisherSociété Philosophique Ithaquefr
dc.rightsCe texte est publié sous licence Creative Commons : Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Partage dans les mêmes conditions 2.5 Canada.
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/legalcode.fr
dc.titleLa présence messianique sans artifice : Jacob Taubes critique de Theodor W. Adornofr
dc.typeArticlefr
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Faculté des arts et des sciences. Département de philosophiefr
dcterms.abstractJacob Taubes (1923-1987), sociologue, philosophe et théologien, est un des grands spécialistes de l’œuvre de Walter Benjamin et en particulier du messianisme de ce dernier. Peu avant sa mort, dans une conférence en 1987, Taubes revient sur ce concept benjaminien en l’opposant à ce qu’il appelle le « messianisme esthétisé » de Theodor W. Adorno. Notre article, après avoir présenté certains traits théologiques de la pensée de Taubes, se concentre sur l’analyse de cette conférence. Nous explorons la conception du messianisme benjaminien propre à Taubes, la critique d’Adorno par Taubes ainsi que quelques éléments de la philosophie de l’histoire d’Adorno. Fort de ces acquis, nous jugeons de manière critique de la valeur de l’argument de Taubes contre Adorno, pour voir finalement que ce dernier est peut-être plus proche du messianisme de Benjamin que Taubes ne veut le reconnaître.
dcterms.isPartOfurn:ISSN:1703-1001fr
dcterms.languagefrafr
UdeM.ReferenceFournieParDeposantIthaque; no. 27, pp. 111-129.fr
UdeM.VersionRioxxVersion publiée / Version of Recordfr
oaire.citationTitleIthaquefr
oaire.citationIssue27fr
oaire.citationStartPage111fr
oaire.citationEndPage129fr


Fichier(s) constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la(les) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice

Ce texte est publié sous licence Creative Commons : Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Partage dans les mêmes conditions 2.5 Canada.
Droits d'utilisation:Ce texte est publié sous licence Creative Commons : Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Partage dans les mêmes conditions 2.5 Canada.