Show item record

dc.contributor.advisorDe Guise, Élaine
dc.contributor.authorC. Frenette, Lucie
dc.date.accessioned2020-06-10T17:00:41Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2020-06-10T17:00:41Z
dc.date.issued2020
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/23460
dc.subjectTraumatisme craniocérébral légerfr
dc.subjectCoordination visuomotricefr
dc.subjectCommotion cérébralefr
dc.subjectVitesse de traitementfr
dc.subjectNeuropsychologie cliniquefr
dc.titleÉvaluation précoce de la vitesse de coordination visuomotrice chez des patients atteints d’un traumatisme craniocérébral légerfr
dc.typeTravail étudiant / Student workfr
etd.degree.disciplinePsychologie cliniquefr
dcterms.abstractContexte : L’objectif de cette étude est d’explorer la vitesse de coordination visuomotrice après un traumatisme craniocérébral léger (TCCL) et d’identifier les prédicteurs de la performance de celle-ci en phase précoce de récupération. Méthode : Un total de 99 patients TCCL et 32 participants en santé a été recruté. Dix-neuf participants avaient subi un TCCL complexe (CT scan positif) et 80 participants étaient atteints d’un TCCL simple (CT scan négatif). L’âge, le sexe et le niveau de scolarité ainsi que les performances aux tests de Repérage de symboles, Codes, Vocabulaire du WAIS-IV ont rétrospectivement été recueillis ainsi que des mesures de symptômes post-commotionnels (Post-Concussion Symptom Scale-Revised) et de dépression (Beck Depression Inventory II). La vitesse de coordination visuomotrice a été mesurée à l’aide du Grooved Pegboard Test. Résultats: Aucune différence de performance n’a été observée entre les groupes dans la performance obtenue avec la main dominante et la main non dominante (p˃ .05). L’âge, le sexe et la vitesse de traitement de l’information (Repérage de symboles et Codes) étaient des prédicteurs significatifs de la performance au Grooved Pegboard Test. Pour la main dominante, la sévérité des symptômes post-commotionnels prédisait également la performance. Cependant, la présence de symptômes de dépression et la réserve cognitive, évaluée par le niveau de scolarité et un test de vocabulaire, n’étaient pas associées aux performances au Grooved Pegboard Test. Conclusion: Aucune différence de la vitesse de coordination visuomotrice n’a été observée entre le groupe de patients TCCL et les contrôles. Par ailleurs, être un homme, être plus âgé et plus lent aux épreuves de vitesse de traitement du WAIS-IV a été associé à de moins bonnes performances au Grooved Pegboard Test. De surcroit, les symptômes post-commotionnels semblent interférer avec la performance de la main dominante. Enfin, l’état dépressif ou la réserve cognitive n’ont pas été associés à la vitesse de la coordination motrice à la suite d’un TCCL. Mots-clés : traumatismefr
dcterms.descriptionEssai doctoral présenté en vue de l’obtention du grade de doctorat en psychologie, option neuropsychologie cliniquefr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studiesfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace