Show item record

dc.contributor.advisorDaignault, Isabelle
dc.contributor.authorBoisvert, Mathieu
dc.date.accessioned2019-08-01T13:30:19Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2019-08-01T13:30:19Z
dc.date.issued2019-07
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/22334
dc.subjectCentre d'expertise Marie-Vincentfr
dc.subjectSexual abusefr
dc.subjectAdolescentsfr
dc.subjectTherapeutic alliancefr
dc.subjectConsequencesfr
dc.subjectAlliance rupturefr
dc.subjectInterventionfr
dc.subjectSupportfr
dc.subjectFamilyfr
dc.subjectAgression sexuellefr
dc.subjectAdolescencefr
dc.subjectAlliance thérapeutiquefr
dc.subjectConséquencesfr
dc.subjectRuptures d’alliancefr
dc.subjectInterventionfr
dc.subjectSoutienfr
dc.subjectFamillefr
dc.titleL’importance de l’alliance thérapeutique en contexte de relation d’aide auprès d’adolescents victimes d’agressions sexuelles et leurs prochesfr
dc.typeTravail étudiant / Student workfr
etd.degree.disciplineCriminologiefr
dcterms.abstractL’agression sexuelle envers les adolescents est une problématique préoccupante. Certaines études estiment qu’environ 20% des filles et 10% des garçons sont victimes d’agressions sexuelles avant l’âge de 18 ans (Tourigny, Hébert, Joly, Cyr, et Baril 2008). L’importance de l’alliance thérapeutique en contexte de relation d’aide auprès des adolescents victimes d’agressions sexuelles et leurs proches est étudiée dans le cadre d’un stage clinique réalisé au Centre d’expertise Marie-Vincent (CEMV). L’agression sexuelle tend à bouleverser la perception des rapports interpersonnels chez la victime et ses proches et introduit alors des notions de trahison, de méfiance et/ou de confusion sur le plan de l’intimité et des frontières interpersonnelles. Il s’agit d’un défi considérable pour les intervenants travaillant avec cette clientèle, ce qui soutient la pertinence d’accorder une grande importance à ce concept qu’est l’alliance thérapeutique. Le présent projet de stage se penche sur l’intervention auprès des adolescents victimes d’AS et leurs proches. L’objectif principal est de documenter les défis rencontrés dans le développement de l’alliance thérapeutique auprès d’une clientèle adolescente victime d’AS et d’ouvrir le dialogue avec les cliniciennes sur des stratégies reconnues et permettant d’optimiser cette alliance. Une présentation orale faisant état de la littérature scientifique concernant l’alliance thérapeutique a été présentée à l’équipe clinique du CEMV, puis deux Focus groups ont été réalisés avec celle-ci afin de discuter de l’apport d’un outil clinique permettant d’évaluer avec le client la qualité de l’alliance thérapeutique. Somme toute, l’utilisation optionnelle de l’outil clinique n’a guère été populaire chez les cliniciennes, principalement en raison de la charge de travail déjà existante reliée au fait que 2 cette équipe participe déjà à divers projets de recherches ajoutant à leur tâche clinique la complétion de plusieurs questionnaires de recherche. Néanmoins, les focus groups ont été, pour leur part, grandement appréciés de l’équipe clinique. Les cliniciennes ont rapporté que ces discussions ont permis de les sensibiliser davantage à la nécessité de se questionner sur la qualité de l'alliance thérapeutique qu'elles tentent d'instaurer avec leur client, tout en accordant de l'importance à l'opinion du jeune sur cet aspect. À la suite de ces échanges, certaines cliniciennes ont d'ailleurs été en mesure de constater des changements dans leurs pratiques. En jumelant nos observations aux défis identifiés par les cliniciennes, nous en venons à formuler une recommandation quant à la pertinence de développer une formation continue dont l’objectif serait de maintenir cette sensibilité au concept de l’alliance thérapeutique; un aspect du travail clinique parfois délaissé lorsque les tâches administratives deviennent plus lourde ou le contexte d’intervention plus régit par des objectifs thérapeutiques préétablis.fr
dcterms.abstractSexual abuse towards adolescents is a serious problem. Some studies estimate that about 20% of girls and 10% of boys are victims of sexual abuse before the age of 18 (Tourigny, Hébert, Joly, Cyr, and Baril 2008). Thus, the importance of the therapeutic alliance in the context of a helping relationship with adolescents who are victims of sexual abuse and their related, is studied as part of a clinical internship at the Centre expertise Marie-Vincent (CEMV). Sexual abuse tends to devastate the perception of interpersonal relationships among the victim and their close ones and introduces notions of treason, mistrust and / or confusion about intimacy and interpersonal boundaries. This is a considerable challenge for the professionals working with this clientele, which supports the relevance of attaching great importance to the therapeutic alliance concept. This internship project focuses on the intervention with adolescent victims of SA and their relatives. The main objectives are to document the challenges encountered in the development of the therapeutic alliance with an adolescent victim clientele of SA and to open a dialogue with the clinicians on recognized strategies to optimize this alliance. An oral presentation describing the scientific literature on the therapeutic alliance was presented to the clinical team of the CEMV and then two Focus groups were formed with this one to discuss the contribution of a clinical tool allowing evaluating with the client the quality of the therapeutic alliance. Overall, the optional use of the clinic tool has not been popular among female clinicians, mainly because of the existing workload of this team who is already involved in various research projects, adding to their clinical task of completion of several research questionnaires. 4 Nevertheless, the focus groups were, for their part, greatly appreciated by the clinical team. The clinicians reported that these discussions raised their awareness of the need to question the quality of the therapeutic alliance they are trying to establish with their client, while giving importance to young people's opinions on this aspect. Following these exchanges, some clinicians are moreover able to see changes in their practices. By combining our observations with the challenges identified by the clinicians, we come to a recommendation as to the relevance of developing an ongoing training, which objective would be to maintain this sensitivity to the concept of the therapeutic alliance; an aspect of the clinical work sometimes neglected, when administrative tasks become heavier or the context of intervention more governed by pre-established therapeutic objectives.fr
dcterms.descriptionRapport de stage présenté à la Faculté des études supérieures et postdoctorales en vue de l’obtention du grade de Maître en Sciences (M.Sc.) en criminologie, option Interventionfr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studiesfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record