Show item record

dc.contributor.advisorEmami, Elham
dc.contributor.advisorDe Grandmont, Pierre
dc.contributor.authorAlesawy, Aminah
dc.date.accessioned2019-01-24T15:39:46Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2019-01-24T15:39:46Z
dc.date.issued2018-10-23
dc.date.submitted2018-02
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/21349
dc.subjectEssai cliniquefr
dc.subjectImplant dentairefr
dc.subjectProthèse de recouvrement mandibulaire implanto-assistéefr
dc.subjectRésultats basés sur les patientsfr
dc.subjectClinical trialfr
dc.subjectDental implantsfr
dc.subjectOverdenturesfr
dc.subjectMandibular prosthesisfr
dc.subjectPatient satisfactionfr
dc.subject.otherHealth Sciences - Dentistry / Sciences de la santé - Dentisterie (UMI : 0567)fr
dc.titleWithin-subject comparison of two- versus three-implant-assisted mandibular overdenture : patient-based outcomesfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences bucco-dentairesfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractRÉSUMÉ Objectifs: Cette étude cherche à évaluer l’influence de l’ajout d’un implant additionnel dans la région médiane mandibulaire sur la perception des patients porteurs d’une prothèse préexistante assistée par deux implants. Méthodes: Cette étude fait partie d’un essai clinique qui a été mené à l'Université de Montréal. Dix-sept personnes édentées (âge moyen de 61,9 ± 6,6 ans) ont reçu trois implants dans la région mandibulaire interforaminale. Deux implants ont été place près des trous mentonniers et le troisième au niveau de la ligne médiane. Au début de l’essai, les sujets ont été appareillés d’une prothèse de recouvrement mandibulaire assistée par les deux implants distaux. Ces implants étaient coiffés par des attaches individuelles Locator®. Le troisième implant n’a pas été mis en charge initialement et il est resté sans attache pour deux ans. Après cette période, une attache Locator a été installée sur le troisième implant et la prothèse de recouvrement a été modifiée pour accommoder ce mécanisme de rétention additionnel. Les mouvements antéropostérieurs de la prothèse tel que perçus par les patients ainsi que ceux évalués en cliniques ont été mesurés avant et après cette modification. La satisfaction des patients, leurs perceptions et leurs attentes vis-à-vis les prothèses mandibulaires ainsi que la volonté de payer ont été évaluées. La collecte de données a été effectuée à l'aide de questionnaires auto administré validés, à la suite de la modification et après six semaines d’utilisation. Des données sociodémographiques ont également été recueillies. Des statistiques descriptives et les essais non paramétriques ont été employés pour l'analyse statistique. Résultats: Les résultats ont indiqué une diminution statistiquement significative dans le mouvement antéropostérieur de la prothèse mandibulaire (p = 0,005) tel qu’évalué en clinique. Les patients ont rapporté une amélioration au niveau de la stabilité de la prothèse mandibulaire (p = 0,005), de même qu’au niveau de leur capacité à parler (p = 0,011) et à mastiquer les aliments durs (p = 0,012). L'ajout d'un troisième implant a répondu aux attentes des patients en ce qui concerne la stabilité (pour 94 % des patients), la rétention (100 %) et le confort (82,4%) de la prothèse mandibulaire. Sur une période de six semaines, la prothèse de recouvrement mandibulaire assistée par trois implants a contribué à l'augmentation de la satisfaction générale des patients, mais cette amélioration n'était pas statistiquement significative. Environ 80 % des patients recommanderaient ce type de prothèse à leurs pairs, mais seulement 47 % d'entre eux accepteraient de payer l’augmentation du coût de traitement associée à la pose d’un troisième implant. Conclusions: L'ajout d'un troisième implant dans la région médiane d’une prothèse préexistante assistée par deux implants a permis d'obtenir de meilleurs résultats au niveau de l’expérience du patient. Cependant, le coût supplémentaire du traitement peut influencer les choix du patient.fr
dcterms.abstractABSTRACT Objectives: This study aims to assess the impact of an additional midline implant to support an existing mandibular two-implant overdenture, on patient-based outcomes (patients’ satisfaction and expectations). Methods: This study was nested within a previous clinical trial conducted at the Université de Montréal. Seventeen edentulous individuals (mean age: 61.9 ± 6.6 years) received three threaded implants in the interforaminal mandibular area and a mandibular overdenture using two Locator® attachments. The midline implant was left unloaded over a two-year period. At the two-year follow-up, using a standard protocol, the third implant received a Locator® attachment and the overdenture was converted to a three-implant-assisted overdenture. The clinical and perceived anterior–posterior movements of mandibular prostheses were measured before and after the conversion. Patients’ expectation and satisfaction in regard to mandibular prosthesis as well as their willingness to pay the cost for the conversion were evaluated by using validated self-administered questionnaires. Data collection was conducted at baseline and after six weeks of wearing the converted mandibular prosthesis. Socio-demographic data were also collected. Descriptive statistics and non-paramteric tests were used for statistical analysis. Results: Data analysis revealed a statistically significant decrease in the anterior–posterior movement (p = 0.005) of overdenture as evaluated by clinicians. Study participants reported an increase in perceived stability of the overdenture (p = 0.005), and in their ability to speak (p = 0.011) and to chew hard food (p = 0.012). The addition of a third implant met the expectations of 94% of patients in regard to lower denture stability, 100% for retention, and 82.4% for comfort. The 3-implant-assisted mandibular overdenture increased patients’ general satisfaction over a short period of time, but this improvement was not statistically significant. About 80% of patients would recommend this type of prosthesis to their peers but only 47% of them would agree to pay a large increase in the cost of treatment compared to 2-implant overdenture. Conclusions: The addition of a midline third implant to an existing 2-mandibular-implant overdenture will lead to better patient-based outcomes. However, the additional cost of the treatment may influence patient preferences.fr
dcterms.languageengfr
UdeM.ORCIDAuteurThese0000-0001-9969-8274fr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record