Afficher la notice

dc.contributor.advisorDuchesneau, Michel
dc.contributor.authorGalarneau, Etienne
dc.date.accessioned2018-06-11T18:36:08Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-06-11T18:36:08Z
dc.date.issued2018-04-06
dc.date.submitted2016-09
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/20541
dc.subjectSociomusicologiefr
dc.subjectMusiques populairesfr
dc.subjectRapfr
dc.subjectMusiques émergentesfr
dc.subjectMontréalfr
dc.subjectCapital culturelfr
dc.subjectSociomusicologyfr
dc.subjectPop musicfr
dc.subjectIndie musicfr
dc.subjectCultural capitalfr
dc.subject.otherCommunications and the Arts - Music / Communication et les arts - Musique (UMI : 0413)fr
dc.titleInnovations médiatiques et avant-garde musicale : une sociomusicologie des «musiques émergentes» à l’ère du web 2.0fr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineMusiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM.A.fr
dcterms.abstractPar l’étude de la scène « post-rap » qui s’est développée à Montréal au début de la décennie 2010, nous observons comment les artistes de ce milieu ont construit un genre musical qui se distingue, auprès de son public, de la production hip-hop au Québec. Nous procédons à cet exercice à l’aide des modèles de la hiérarchisation du goût et des pratiques culturelles développés par la sociologie française et américaine. Nous avons interrogé plusieurs intervenants du monde médiatique alternatif québécois ainsi qu’un groupe associé à l’étiquette post-rap afin de comprendre comment la médiation de ces musiques a créé une distinction sociale entre leur écoute et celle du reste de la production rap à Montréal et au Québec. Les médiations utilisées dans cette scène, impliquant une forme de marketing numérique, l’associent plutôt au monde des « musiques émergentes », dont la consommation est liée à l’habitus d’une population étudiante ou éduquée, de classes sociales moyennes ou élevées. Nous observons que ces musiques de genres variés sont regroupées sous une étiquette définie par leur existence au sein d’un réseau professionnel autonome en marge de l’industrie musicale québécoise. Le post-rap, comme scène, est partie prenante de ce réseau, mais propose, musicalement, des traits et des codes stylistiques spécifiques à la culture hip-hop. La manifestation du post-rap en tant que phénomène musical similaire, mais socialement distinct des musiques hip-hop québécoises, nous mène ainsi à nous interroger face aux modes de classification des genres musicaux dans le cadre des études sociologiques du goût.fr
dcterms.abstractThrough the study of Montreal’s early 2010s "post-rap" scene, our goal is to observe how the artists of this scene built a musical genre that stands out, within its audience, from all other hip hop production in Quebec. We proceed to this exercice with the use of taste and cultural practices ranking schemes developed by French and American sociology. We interviewed several stakeholders of the Quebec alternative media world and a band associated with the label "post-rap" to understand how the mediation of this music could create a social distinction between this scene and the rest of the production of other hip hop music. “Post-rap’s” mediation and dissemination of musical schemes, which involve specific uses of digital marketing and technologies, associate it with the world of "emerging music", whose consumption is theoretically linked to the habits of a student or educated population, thus to average or higher social classes. We observe that “emerging musics” aren’t filed under any specific genre but rather the belonging to an autonomous professional network standing in the margins of the Quebec music industry. As a scene, “post-rap” does belong to the “emerging music” network but shares stylistic traits with hip hop music. Since “post-rap” music manifests itself as a musically similar but socially different phenomenon than Quebec’s hip hop, we query the ways genres are classified within sociological studies of cultural and musical tastes.fr
dcterms.languagefrafr


Fichier(s) constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la(les) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice