Afficher la notice

dc.contributor.advisorSaliba, Issam
dc.contributor.authorDufour-Fournier, Catherine
dc.date.accessioned2018-06-11T16:23:16Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-06-11T16:23:16Z
dc.date.issued2018-03-12
dc.date.submitted2017-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/20493
dc.subjectOtologiefr
dc.subjectTransmission sonorefr
dc.subjectAcoustiquefr
dc.subjectConduction osseusefr
dc.subjectOtologyfr
dc.subjectSound Transmissionfr
dc.subjectAcousticfr
dc.subjectBone conductionfr
dc.subject.otherHealth Sciences - Medicine and Surgery / Sciences de la santé - Médecine et chirurgie (UMI : 0564)fr
dc.titleAnalyse de la conduction acoustique transcrânienne par voie osseusefr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences biomédicalesfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractObjectifs: 1) Étudier la propagation des ondes sonores dans la boîte crânienne pour analyser les trajets préférentiels de transmission du son et leurs propriétés de propagation ; et 2) Identifier les endroits sur le crâne où la conduction osseuse à la cochlée est optimale. Méthode: Neuf têtes cadavériques ont été placées dans une chambre anéchoïque et équipées avec six implants de type Bone Anchored Hearing Aids (BAHA™) et quinze accéléromètres. Un vélocimètre laser a été utilisé pour mesurer la réponse cochléaire en plaçant un réflecteur sur la fenêtre ronde. Différents balayages fréquentiels ont été appliqués à chaque implant et des mesures ont été enregistrées simultanément par le vélocimètre laser et les accéléromètres. Résultats: Les ondes de basses fréquences voyagent principalement par la voie de transmission frontale et il n’existe pas de trajet prédominant clair pour les hautes fréquences. La moyenne du délai inter-aural est de 0,1 ms. La transmission sonore optimale à la cochlée se situe entre 1000 et 2500 Hz avec une atténuation contra-latérale de 5 à 10 dB. La localisation de l’implant n’affecte pas la moyenne de la transmission du son à la cochlée. Conclusion: Il existe un trajet préférentiel de transmission pour les basses fréquences par une voie frontale mais non pour les hautes fréquences. Nous avons aussi pu démontrer que la localisation de l’implant BAHA™ sur la boîte crânienne n’avait pas d’impact significatif sur la transmission du son que ce soit ipsi ou contralatéralement.fr
dcterms.abstractObjectives: 1) To study the propagation of sound waves in the skull to analyze the preferential pathways of sound transmission and their propagation properties; and 2) To identify the location(s) on the skull where bone conduction to the cochlea is optimal. Methods: Nine cadaveric heads were placed in an anechoic chamber and equipped with six Bone Anchored Hearing Aids (BAHA™) implants and fifteen accelerometers. A laser velocimeter was used to measure cochlear response by placing a reflector on the round window. Different frequency sweeps were applied to each implant and measurements were recorded simultaneously by the laser velocimeter and accelerometers. Results: Low frequency sound waves mostly travel the frontal transmission pathways and there is no clear predominant pattern for the high frequencies. The mean inter-aural time lag is 0.1 ms. Optimal sound transmission to the cochlea occurs between 1000 and 2500Hz with a contralateral 5 to 10 dB attenuation. The implant location does not influence mean transmission to the cochlea. Conclusion: There is a pattern of transmission for low frequencies through a frontal pathway but none for high frequencies. We were also able to demonstrate that the localization of the BAHA™ implant on the skull had no significant impact on the sound transmission, either ipsi or contralaterally.fr
dcterms.languagefrafr


Fichier(s) constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la(les) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice