Show item record

dc.contributor.advisorBégin, Richard
dc.contributor.authorVeilleux, Félix
dc.date.accessioned2018-05-30T18:20:57Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-05-30T18:20:57Z
dc.date.issued2018-03-21
dc.date.submitted2017-06
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/20185
dc.subjectChristian Metzfr
dc.subjectfilmologiefr
dc.subjectphilosophie et cinémafr
dc.subjecthistoire et cinémafr
dc.subjectthéorie du cinémafr
dc.subjectfilmologyfr
dc.subjectphilosophy and filmfr
dc.subjecthistory and filmfr
dc.subjectfilm theoryfr
dc.subject.otherCommunications and the Arts - Cinema / Communications et les arts - Cinéma (UMI : 0900)fr
dc.titlePour la suite de l'objet d'étude cinéma : la crise de la théorie comme possibilité d'une philosophie d'après le cinémafr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineÉtudes cinématographiquesfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté des arts et des sciences)fr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM.A.fr
dcterms.abstractCe mémoire propose d’aborder les nombreux questionnements concernant le discours théorique du cinéma, en particulier en ce qu’il serait fondamentalement différent depuis le tournant du 21e siècle. Tentant de démêler le tout, il s’agira d’abord de déterminer quelle fut cette théorie du cinéma qui semble maintenant contestée de nos jours. C’est en proposant des lectures compréhensives des raisons qui motivèrent Gilbert Cohen-Séat et Christian Metz à approcher l’étude du cinéma que nous comptons d’abord éclaircir ce premier point. Puis, il s’agira de comparer cette idée de théorie avec des idées plus contemporaines. Pour y arriver, nous effectuerons cette fois une analyse des écrits théoriques d’André Gaudreault, lui qui s’interroge également grandement sur cette question de la place de la théorie dans l’étude du cinéma. En réfléchissant avec Gaudreault sur ce que représente la crise de la théorie du cinéma, nous serons amenés dans un premier temps à dédoubler cette notion de crise de manière à la nuancer, mais surtout à affirmer que la réponse que nous offrent des positions comme la sienne ne semble pas être à la hauteur des ambitions de la problématique actuelle. Pour tenter de répondre à l’appel de la crise de la théorie du cinéma, nous proposerons d’y voir, à l’instar de D.N Rodowick et Stanley Cavell, une possibilité pour une philosophie d’après le cinéma. Les différents chapitres de ce mémoire proposent au lecteur le récit de différents soubresauts de l’histoire de l’étude du cinéma en elle-même. Ce faisant, chaque chapitre propose des relevés compréhensifs d’approches diverses de grands théoriciens des études cinématographiques et peut être approché individuellement pour quiconque s’intéresse à l’éthique même d’étudier le cinéma et l’art en général. S’intéressant aux différentes implications de l’art, la philosophie et la science dans l’étude du cinéma, ce mémoire s’est également donné comme mandat d’éclairer et de convaincre les sceptiques qui ont du mal avec cette idée touchante que le cinéma puisse faire de la philosophie.fr
dcterms.abstractThis master thesis wishes to tackle with the many interrogations surrounding the discourse of theory as it relates to cinema, especially since it is claimed by many that this discourse is fundamentally different since the 21st century. Trying to clarify what many consider as a crisis of film theory, my first goal will be to describe what was the idea of film theory that is nowadays contested. This will be achieved by giving comprehensive readings of what motivated Gilbert Cohen-Séat and Christian Metz to embrace the challenge of film theory. This will then naturally lead to a comparison of the idea of film theory for the two men to more contemporay approaches. There we will offer a similar analysis of the writings of André Gaudreault, a theorician for whom the relation of theory and cinema is of capital interest. Reflecting on Gaudreault’s own point of view on the matter, we will offer a nuanced decoupling of the notion of a film theory crisis and argue that Gaudreault’s solution to the prolongation of film studies does not respond to the crisis’ ambitions. In order to offer what we consider a more adequate perspective for the continuation of film studies, Iinstead intend to show how the film theory crisis offers a possibility for a film philosophy, suggestion that is made, among others, by after D.N Rodowick and Stanley Cavell. The different chapters of this thesis offers the reader the story of different critical junctions of the history of film studies. They offer comprehensive readings of some major film theorist and may well be approached individually for whoever wishes to get a better understanding of any of those theorists ethical approach to the study of cinema and art and general. Focusing on the different implications of art, science and philosophy in the study of cinema, this thesis has given itself the mandate to enlighten and convince the sceptic who finds it hard to believe this wonderful idea that film may philosophize.fr
dcterms.languagefrafr
UdeM.ORCIDAuteurThese0000-0002-3113-3055fr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record