☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ CONGÉ DES FÊTES 2018 : Veuillez noter qu'il n'y aura pas de suivi des dépôts des thèses, mémoires et travaux étudiants après le 20 décembre 2018. Retour aux délais réguliers dès le 3 janvier 2019.

Show item record

dc.contributor.authorDecault, Clément
dc.date.accessioned2018-03-05T23:31:52Z
dc.date.available2018-03-05T23:31:52Z
dc.date.issued2016-11-17
dc.identifier.citationDecault, Clément (2016), « Plaidoyer pour une décolonisation des savoirs », Minorités Lisibles, 2.fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/19860
dc.publisherMinorités Lisiblesfr
dc.subjectdécolonisation des savoirsfr
dc.subjectmodernitéfr
dc.subjectcolonialismefr
dc.subjecteurocentrismefr
dc.subjectphilosophie modernefr
dc.titlePlaidoyer pour une décolonisation des savoirsfr
dc.typeArticlefr
dcterms.abstractCet article propose une réflexion sur l'eurocentrisme de la philosophie moderne. Inspiré par la critique décoloniale, l'auteur discute de l'articulation entre la modernité et le colonialisme ayant structuré et façonné les sociétés occidentales et postcoloniales contemporaines. Il introduit dans un premier temps le processus historique de colonisation des savoirs, en soulignant comment celui-ci est indissociable de la modernité et du colonialisme. Il poursuit en montrant comment la colonisation des savoirs est reproduite dans des discours et des pratiques contemporaines, notamment lorsqu'il est question d'universalisme, de rationnalité et d'objectivité. Finalement, il interroge le concept d'intersectionnalité à travers sa capacité à contribuer à une décolonisation des savoirs dans le cadre de luttes sociales contemporaines.fr
dcterms.bibliographicCitationMinorités Lisibles ; Vol 1, No 2
dcterms.languagefrafr
UdeM.VersionRioxxVersion publiée / Version of Recordfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record