Show item record

dc.contributor.advisorFortin, Francis
dc.contributor.authorLapalme, Frédéric
dc.date.accessioned2017-12-13T19:39:43Z
dc.date.available2017-12-13T19:39:43Z
dc.date.issued2017-10-31
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/19682
dc.subjectPolicefr
dc.subjectOpération mr bigfr
dc.subjectAgent doublefr
dc.subjectScénariofr
dc.subjectOpération d'infiltrationfr
dc.subjectMr big operationfr
dc.subjectUndercoverfr
dc.subjectSting operationfr
dc.subjectScenariofr
dc.titleLes opérations Mr Big à travers les jurisprudences canadiennes : une technique policière dynamique et complexefr
dc.typeTravail étudiant / Student work
etd.degree.disciplineCriminologiefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLes opérations Mr Big, une technique inventée par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dans les années 1990, est maintenant utilisée par divers corps de police à travers le Canada. Cette technique vise, via l’utilisation de multiples scénarios, à créer une organisation criminelle fictive qui incite le suspect à participer à la fois à des activités légales et illégales. Grâce à ces scénarios, les agents doubles établissent une relation de confiance avec le suspect afin d'obtenir une confession pour une infraction antérieure prétendument commise par celui-ci. Cette étude vise à examiner ces opérations policières complexes au moyen d'une analyse documentaire d’un échantillon de trente-quatre (34) jugements rendus par les divers tribunaux canadiens. Cette étude se penche sur les aspects opérationnels de Mr Big en déconstruisant les scénarios mis en place par les policiers. Les résultats de la présente étude démontrent qu'une opération Mr Big est une technique dynamique, où la sélection des scénarios permet à la police de s'adapter rapidement à toute éventualité et à tout type de personne ciblée. Ainsi, chaque opération est unique et taillée sur mesure pour le suspect. Bien qu’il y ait place à l’amélioration de la technique, celle-ci fournit une méthode d’enquête convaincante, en particulier dans l’accumulation d’une confession détaillée et de preuve de l'implication du suspect dans l'infraction, entraînant ainsi des accusations criminelles.fr
dcterms.abstract"Mr Big", a Royal Canadian Mounted Police (RCMP) technique invented in the 1990's, is now used by various police forces across Canada. By creating multiple scenarios, this infiltration technique allows police to setup a fictitious criminal organization which incites the suspect to take part in both legal and illegal activities. Undercover officers build a relationship of trust with the suspect in order to obtain a confession for a previously offence allegedly committed by the suspect. This study aims to examine these complex police operations through a literature review of a sample of thirty-four (34) judgements rendered by various Canadian courts. This study focuses on the operational aspects of Mr Big by deconstructing the police scenarios. The results show that a Mr Big operation is a dynamic technique, where scenario selection allows police to quickly adapt to any eventuality and to any type of person targeted. This dynamism makes each Mr Big unique and tailor-made to the suspect. Notwithstanding room for improvement, this technique delivers a convincing investigation method, particularly in gathering of a detailed confessions and evidence of the suspect's involvement in the offence, resulting in criminal charges.fr
dcterms.descriptionTravail dirigé présenté à la Faculté des études supérieures et postdoctorales en vue de l’obtention du grade de Maitre ès sciences (M. Sc.) en Criminologie, Option Sécurité intérieurefr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studies


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record