Show item record

dc.contributor.authorDesgagné, Fanny
dc.date.accessioned2016-12-02T21:13:02Z
dc.date.available2016-12-02T21:13:02Z
dc.date.issued2016-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/16329
dc.subjectProgramme d'intervention relationnelfr
dc.subjectAttachementfr
dc.subjectNégligence parentalefr
dc.subjectDirection de la protection de la jeunessefr
dc.title«Programme d'Intervention Relationnelle» : programme d'intervention visant l'amélioration de la relation d'attachement entre le parent et son enfant, en contexte de négligence sous la Direction de la Protection de la Jeunessefr
dc.typeTravail étudiant / Student work
etd.degree.disciplinePsychoéducationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLe Programme d'Intervention Relationnelle présenté ici s'adresse aux enfants âgés entre 0 et 5 ans victimes de négligence et leur parent jouant le rôle de donneur de soins principal. Les quatre dyades ayant complété l'ensemble du programme sont prises en charge par la Direction de la Protection de la Jeunesse pour, entres autres, des motifs relatifs à la négligence sous l'article 38 de la Loi sur la Protection de la Jeunesse. L'enfant vit dans son milieu naturel avec son parent et des difficultés relationnelles sont soulignées par les intervenants oeuvrant auprès de la famille. Le programme vise d'ailleurs à améliorer la relation d'attachement entre le parent et son enfant en passant par l'augmentation des comportements de sensibilité, de proximité, d'engagement et de réciprocité. Celui-ci vise également l'augmentation du sentiment de compétence du parent à l'endroit de son enfant. Plus précisément, l'intervention se déroule sous la forme de huit séances hebdomadaires à domicile. Chaque semaine, l'intervenant en charge rencontre la dyade parent-enfant pour une durée approximative de 90 minutes. À l'intérieur d'une séance, un temps est accordé à l'accueil, suivi d'une discussion dirigée, d'une activité filmée, d'une rétroaction vidéo et du départ. Le coeur de l'intervention se situe au niveau de l'activité filmée et de la rétroaction vidéo, où le parent et l'enfant sont filmés en interaction dans le jeu pour ensuite permettre au parent, en visionnant l'interaction qui vient d'avoir lieu, de souligner ses forces dans ses comportements envers son enfant. L'intervention a été évaluée au niveau de la mise en oeuvre et des effets en tenant compte de plusieurs aspects. De manière générale, le programme s'est déroulé comme il en avait été convenu au départ et les parents sont parvenus à identifier de plus en plus leurs forces par eux-mêmes au cours du programme. Toutefois, les objectifs de l'intervention n'ont généralement pas été atteints. On remarque une légère augmentation des comportements de sensibilité, de proximité, d'engagement ou de réciprocité chez quelques familles, mais ces résultats sont faibles, et donc, peu significatifs. Le sentiment de compétence parentale des parents, quant à lui, a augmenté de manière considérable chez la moitié des parents visés par l'intervention. Finalement, une discussion parlera de l'atteinte des objectifs et des éléments ayant pu aider ou nuire à l'atteinte de ceux-ci, des liens entre les résultats et l'implantation du programme, ainsi que des avantages et limites de l'intervention.fr
dcterms.descriptionRapport d'analyse d'intervention présenté à la Faculté des arts et sciences en vue de l'obtention du grade de Maîtrise ès sciences (M. Sc.) en psychoéducation.fr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studies


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record