Show item record

dc.contributor.authorDesrochers, Nadine
dc.contributor.authorLaplante, Audrey
dc.contributor.authorQuan-Haase, Anabel
dc.contributor.authorMartin, Kim
dc.contributor.authorSpiteri, Louise
dc.date.accessioned2016-06-27T15:53:13Z
dc.date.available2016-06-27T15:53:13Z
dc.date.issued2016-06-09
dc.identifier.citationDesrochers, N., Laplante, A., Martin, K., Quan-Haas, A. et Spiteri, L. (2016). Illusions of a ‘Bond’: Tagging cultural products across online platforms. Journal of Documentation, 72(6). doi : 10.1108/JD-09-2015-0110fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/13954
dc.description.sponsorshipConseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH), subvention de développement Savoir #430-2011-0396 et subvention Savoir #R3603A13.fr
dc.publisherEmeraldfr
dc.subjectétiquetage socialfr
dc.subjectmédias sociauxfr
dc.subjectproduits culturelsfr
dc.subjectcatalogues de bibliothèquesfr
dc.subjectcontenu généré par les utilisateursfr
dc.subjectplateformes de catalogage socialfr
dc.subjectservices de recommandations musicalesfr
dc.subjectplateformes de blogagefr
dc.titleIllusions of a ‘Bond’: Tagging cultural products across online platformsfr
dc.typeArticlefr
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Faculté des arts et des sciences. École de bibliothéconomie et des sciences de l'informationfr
dc.identifier.doi10.1108/JD-09-2015-0110
dcterms.abstractLa plupart des études sur l'étiquetage social porte sur une plateforme ou un type de plateforme précis, ce qui limite la portée de leurs résultats. Cette étude explore et compare les pratiques d'étiquetage social de quatre plateformes--Goodreads, un catalogue de bibliothèque publique, Last.fm et WordPress--au moyen d'une étude de cas multiples et emboîtés. Le contenu généré par les utilisateurs, principalement les étiquettes ou "tags", lié au livre Casino royale de Ian Fleming ou à ses produits dérivés ou associés (p. ex. : chanson thème, film, billet de blogue) a été analysé avec une approche qualitative et inductive. L'analyse révèle que le contenu généré par les utilisateurs des quatre plateformes mettait l'emphase sur les événements historiques associés au livre tout en fournissant de nombreux points d'accès plus subjectifs : recommandation, ton, ambiance, opinion, expérience de lecture, d'écoute ou de visionnement. On remarque par ailleurs des différences entre les étiquettes associées au livre et à ses produits dérivés : alors que le contenu généré par les utilisateurs en lien avec le produit d'origine dans les catalogues de bibliothèques et dans Goodreads portait essentiellement sur le livre, les étiquettes attribuées par les utilisateurs aux produits dérivés dans Last.fm (la chanson thème du film) et WordPress (des billets de blogues sur le livre ou le film) renvoyaient souvent à d'autres produits culturels, incluant des livres, de la musique et des films.fr
dcterms.bibliographicCitationJournal of Documentation ; 72(6)
dcterms.languageengfr
UdeM.VersionRioxxVersion acceptée / Accepted Manuscript


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record