Show item record

dc.contributor.advisorGuay, Jean-Pierre
dc.contributor.authorSt-Louis, Sophie
dc.date.accessioned2016-04-25T16:48:31Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2016-04-25T16:48:31Z
dc.date.issued2016-03-23
dc.date.submitted2015-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/13770
dc.subjectJeunes contrevenantsfr
dc.subjectValidité prédictivefr
dc.subjectÉvaluation de risquefr
dc.subjectCourbe ROCfr
dc.subjectAnalyses de surviefr
dc.subjectYoung offendersfr
dc.subjectPredictive validityfr
dc.subjectRisk assessmentfr
dc.subjectROC curvesfr
dc.subjectSurvival analysesfr
dc.subject.otherSociology - Criminology and Penology / Sociologie - Criminologie et établissements pénitentiaires (UMI : 0627)fr
dc.titleL'Inventaire des risques et des besoins liés aux facteurs criminogènes (IRBC) : évaluation des propriétés métriques de l'instrumentfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineCriminologiefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractL’Inventaire des risques et des besoins liés aux facteurs criminogènes (IRBC) est un instrument utilisé depuis le début des années 1990 pour évaluer les risques de récidive des jeunes contrevenants québécois. Il est le produit d’une collaboration du Québec avec l’Ontario, survenue dans le cadre de travaux de recherche effectués sur les instruments d’évaluation du risque de récidive des jeunes contrevenants. L’IRBC est donc le seul instrument précisément conçu pour évaluer les risques de récidive des jeunes contrevenants québécois et il n’a jamais fait l’objet d’une démarche visant à tester sa validité prédictive. Le but de ce projet de mémoire est de tester la validité prédictive de l’IRBC. Des analyses de courbes ROC et des analyses de survie ont été utilisées pour tester les propriétés métriques de l’instrument. Ces analyses suggèrent que, dans l’ensemble, l’IRBC arrive à prédire la récidive de façon acceptable. Quatre des huit grands domaines associés à la récidive, communément appelé BIG FOUR, seraient des prédicteurs modérés de la récidive lorsque testés avec les données issues de l’IRBC. Il s’agit des domaines Antécédents, Pairs, Personnalité-Comportements, et Attitudes-Tendances. Des aspects en lien avec la fidélité de l’instrument témoignent toutefois d’irrégularités dans le processus d’évaluation, ce qui interroge le niveau de rigueur maintenu au jour le jour par les professionnels. Des aspects en lien avec la fidélité de l’IRBC demeureraient à investiguer.fr
dcterms.abstractThe Inventaire des risques et des besoins liés aux facteurs criminogènes (IRBC) is a test used since the early 1990s to assess young offenders’s risk of recidivism in Quebec. It is the product of a collaboration between Quebec and Ontario which occurred in the context of research work on instruments used to evaluate young offenders’s risk of recidivism. The IRBC is the only instrument specifically designed to assess the risk of recidivism of young offenders in Quebec and has never been subject of a predictive validity study. The aim of this master project is to test the predictive validity of the IRBC. ROC curves analysis and survival analysis were used to test the metric properties of the instrument. The results suggest that overall the IRBC is capable of predicting recidivism acceptably. Four of the eight domains associated with criminal recidivism, commonly called BIG FOUR, would be moderate predictors of recidivism when tested with data from the IRBC. These are Antécédents, Pairs, Personnalité-Comportements, and Attitudes-Tendances. However, aspects related to the fidelity of the instrument show irregularities in the assessment process, which questioned the rigor maintained daily by professionals. Aspects related to the fidelity of the IRBC would remain to be investigated.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record