Show item record

dc.contributor.advisorNie, Jian-Yun
dc.contributor.authorShi, Lixin
dc.date.accessioned2016-04-22T18:03:57Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2016-04-22T18:03:57Z
dc.date.issued2016-03-23
dc.date.submitted2015-11
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/13716
dc.subjectRecherche d'informationfr
dc.subjectModèle de languefr
dc.subjectUnité de traductionfr
dc.subjectRecherche d’information translinguistiquefr
dc.subjectLa théorie de Dempster-Shaferfr
dc.subjectDépendance de termesfr
dc.subjectModèle discriminantfr
dc.subjectForce de dépendancefr
dc.subjectInformation retrievalfr
dc.subjectLanguage modelingfr
dc.subjectTranslation unitfr
dc.subjectCLIRfr
dc.subjectDempster-Shafer theoryfr
dc.subjectTerm dependencyfr
dc.subjectDiscriminative modelfr
dc.subjectDependency strengthfr
dc.subject.otherApplied Sciences - Computer Science / Sciences appliqués et technologie - Informatique (UMI : 0984)fr
dc.titleRelating Dependent Terms in Information Retrievalfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineInformatiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractLes moteurs de recherche font partie de notre vie quotidienne. Actuellement, plus d’un tiers de la population mondiale utilise l’Internet. Les moteurs de recherche leur permettent de trouver rapidement les informations ou les produits qu'ils veulent. La recherche d'information (IR) est le fondement de moteurs de recherche modernes. Les approches traditionnelles de recherche d'information supposent que les termes d'indexation sont indépendants. Pourtant, les termes qui apparaissent dans le même contexte sont souvent dépendants. L’absence de la prise en compte de ces dépendances est une des causes de l’introduction de bruit dans le résultat (résultat non pertinents). Certaines études ont proposé d’intégrer certains types de dépendance, tels que la proximité, la cooccurrence, la contiguïté et de la dépendance grammaticale. Dans la plupart des cas, les modèles de dépendance sont construits séparément et ensuite combinés avec le modèle traditionnel de mots avec une importance constante. Par conséquent, ils ne peuvent pas capturer correctement la dépendance variable et la force de dépendance. Par exemple, la dépendance entre les mots adjacents "Black Friday" est plus importante que celle entre les mots "road constructions". Dans cette thèse, nous étudions différentes approches pour capturer les relations des termes et de leurs forces de dépendance. Nous avons proposé des méthodes suivantes: ─ Nous réexaminons l'approche de combinaison en utilisant différentes unités d'indexation pour la RI monolingue en chinois et la RI translinguistique entre anglais et chinois. En plus d’utiliser des mots, nous étudions la possibilité d'utiliser bi-gramme et uni-gramme comme unité de traduction pour le chinois. Plusieurs modèles de traduction sont construits pour traduire des mots anglais en uni-grammes, bi-grammes et mots chinois avec un corpus parallèle. Une requête en anglais est ensuite traduite de plusieurs façons, et un score classement est produit avec chaque traduction. Le score final de classement combine tous ces types de traduction. Nous considérons la dépendance entre les termes en utilisant la théorie d’évidence de Dempster-Shafer. Une occurrence d'un fragment de texte (de plusieurs mots) dans un document est considérée comme représentant l'ensemble de tous les termes constituants. La probabilité est assignée à un tel ensemble de termes plutôt qu’a chaque terme individuel. Au moment d’évaluation de requête, cette probabilité est redistribuée aux termes de la requête si ces derniers sont différents. Cette approche nous permet d'intégrer les relations de dépendance entre les termes. Nous proposons un modèle discriminant pour intégrer les différentes types de dépendance selon leur force et leur utilité pour la RI. Notamment, nous considérons la dépendance de contiguïté et de cooccurrence à de différentes distances, c’est-à-dire les bi-grammes et les paires de termes dans une fenêtre de 2, 4, 8 et 16 mots. Le poids d’un bi-gramme ou d’une paire de termes dépendants est déterminé selon un ensemble des caractères, en utilisant la régression SVM. Toutes les méthodes proposées sont évaluées sur plusieurs collections en anglais et/ou chinois, et les résultats expérimentaux montrent que ces méthodes produisent des améliorations substantielles sur l'état de l'art.fr
dcterms.abstractSearch engine has become an integral part of our life. More than one-third of world populations are Internet users. Most users turn to a search engine as the quick way to finding the information or product they want. Information retrieval (IR) is the foundation for modern search engines. Traditional information retrieval approaches assume that indexing terms are independent. However, terms occurring in the same context are often dependent. Failing to recognize the dependencies between terms leads to noise (irrelevant documents) in the result. Some studies have proposed to integrate term dependency of different types, such as proximity, co-occurrence, adjacency and grammatical dependency. In most cases, dependency models are constructed apart and then combined with the traditional word-based (unigram) model on a fixed importance proportion. Consequently, they cannot properly capture variable term dependency and its strength. For example, dependency between adjacent words “black Friday” is more important to consider than those of between “road constructions”. In this thesis, we try to study different approaches to capture term relationships and their dependency strengths. We propose the following methods for monolingual IR and Cross-Language IR (CLIR): We re-examine the combination approach by using different indexing units for Chinese monolingual IR, then propose the similar method for CLIR. In addition to the traditional method based on words, we investigate the possibility of using Chinese bigrams and unigrams as translation units. Several translation models from English words to Chinese unigrams, bigrams and words are created based on a parallel corpus. An English query is then translated in several ways, each producing a ranking score. The final ranking score combines all these types of translations. We incorporate dependencies between terms in our model using Dempster-Shafer theory of evidence. Every occurrence of a text fragment in a document is represented as a set which includes all its implied terms. Probability is assigned to such a set of terms instead of individual terms. During query evaluation phase, the probability of the set can be transferred to those of the related query, allowing us to integrate language-dependent relations to IR. We propose a discriminative language model that integrates different term dependencies according to their strength and usefulness to IR. We consider the dependency of adjacency and co-occurrence within different distances, i.e. bigrams, pairs of terms within text window of size 2, 4, 8 and 16. The weight of bigram or a pair of dependent terms in the final model is learnt according to a set of features. All the proposed methods are evaluated on several English and/or Chinese collections, and experimental results show these methods achieve substantial improvements over state-of-the-art baselines.fr
dcterms.languageengfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record