☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ ----- CONGÉ DES FÊTES 2016 ----- Veuillez noter qu'il n'y aura pas de suivi des dépôts des thèses et mémoires après le 22 décembre 2016. Retour aux délais réguliers de traitement dès le 5 janvier 2017.
 

« Paragraphes » est la collection du Département des littératures de langue française de l'Université de Montréal. Créé en 1989, ce lieu de publication se donnait pour but, comme le formula alors Bernard Beugnot dans l'« Avant-propos » du premier volume de la collection, Des Humanités, « de faire connaître […] divers textes qui ont marqué la vie départementale, qui bénéficient d'une actualité circonstancielle ou qui sont propres à stimuler d'autres recherches ». Depuis, la collection est demeurée fidèle à sa vocation initiale tout en s’ouvrant à des projets de publication (monographies, ouvrages collectifs, anthologies de textes destinées à l’enseignement) proposés par des professeurs, des chercheurs et des membres de la communauté scientifique québécoise, canadienne ou européenne. L’éventail des publications de « Paragraphes » est large : la collection accueille des ouvrages consacrés à des poétiques d’auteur (Balzac, Sand, Proust, Giraudoux, Cahun, Nepveu) ou à des problématiques particulières (la revue Liberté, la ville et la littérature, les femmes écrivains d’Ancien Régime, l’imaginaire social et le discours économique, le roman africain, les identités hybrides dans la société québécoise, l’habituel dans le récit contemporain). « Paragraphes » est ouverte à la recherche qui se fait, à l’Université de Montréal et au-delà.

Recent Submissions

  • Thumbnail

    Voix de femmes 

    Nardout-Lafarge, Élisabeth (2010)
    L’attention à la production littéraire des femmes est sûrement l’une des constantes les plus visibles de l’œuvre critique de Pierre Nepveu. Qu’on pense aux préfaces qu’il a signées pour des recueils de Nicole Brossard, ...
  • Thumbnail

    "Moi le voyageur inconnu…" Les Amériques intérieures de Pierre Nepveu 

    Michaud, Ginette (2010)
    Quand je pense à l’œuvre de Pierre Nepveu, il m’est impossible de séparer le poète du penseur, et de retenir un seul de ses ouvrages. De tous ses livres, deux surtout ont laissé en moi une empreinte profonde qui redevient ...