Show item record

dc.contributor.advisorDaigneault, Isabelle
dc.contributor.authorGiasson, Véronique
dc.date.accessioned2014-05-14T14:18:51Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2014-05-14T14:18:51Z
dc.date.issued2012-06-30
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/10490
dc.subjectPsychologie cliniquefr
dc.subjectAgression sexuellefr
dc.subjectEnfantsfr
dc.subjectÉvaluationfr
dc.subjectProblèmes cliniquesfr
dc.subjectSexual abusefr
dc.subjectChildrenfr
dc.subjectAssessment/evaluationfr
dc.subjectClinical issuesfr
dc.titleÉtude préliminaire d'une nouvelle méthode de cotation du dessin de la famille chez les enfants d'âge préscolaire agressés sexuellementfr
dc.typeTravail étudiant / Student work
etd.degree.disciplinePsychologie cliniquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.nameD. Psy.fr
dcterms.abstractCette étude évalue si les scores obtenus au dessin de la famille selon une nouvelle méthode de cotation peuvent permettre d’évaluer la présence de troubles de comportements internalisés et externalisés chez des enfants agressés sexuellement. Un dessin de la famille a été complété par 78 enfants agressés sexuellement. Le parent non agresseur a répondu au Child Behavior Checklist 1½-5 (Achenbach & Rescola, 2000), à l’Indice de détresse psychologique (Ilfeld, 1976; Préville et coll., 1992) et à un questionnaire portant sur plusieurs événements stressants que l’enfant aurait pu avoir vécus. Les résultats indiquent qu’un score total plus élevé au dessin de la famille entraîne une probabilité plus élevée d’obtenir un score clinique aux troubles de comportements internalisés et externalisés chez les enfants ayant été agressés sexuellement, même en contrôlant la détresse psychologique parentale, l’âge de l’enfant, le nombre d’événements stressants vécus par ce dernier et le type d’agression sexuelle subie. Cette nouvelle méthode de cotation du dessin permet donc d’évaluer les problèmes de comportements internalisés et externalisés des enfants d’âge préscolaire ayant été agressés sexuellement.fr
dcterms.abstractThis study assesses whether scores on the family drawing, derived with a new scoring method, can predict the presence of internalized and externalized behavior problems among sexually abused children. A family drawing was completed by 78 sexually abused children. The non-offending parent completed the Child Behavior Checklist 1½-5 (Achenbach & Rescola, 2000), the Index of Psychological Distress (Ilfeld, 1976), and a questionnaire on stressful events that their child may have experienced. The results indicate that a higher score on the family drawing is associated with a higher probability of clinical thresholds for internalized and externalized behavior problems in children who have been sexually abused, even when controlling for parents’ psychological distress, child’s age, number of stressful events experienced by the child, and type of abuse. This new scoring method may offer relevant information in the context of assessment of internalized and externalized behavior problems for preschoolers who disclosed sexual abuse.fr
dcterms.descriptionEssai doctoral présenté à la Faculté des arts et des sciences en vue de l'obtention du grade de Doctorat (D.Psy) en psychologie option psychologie cliniquefr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studies


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record