Show item record

dc.contributor.advisorSaul, Samir
dc.contributor.authorPelletier, François
dc.date.accessioned2014-03-25T16:19:10Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2014-03-25T16:19:10Z
dc.date.issued2014-03-03
dc.date.submitted2013-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/10435
dc.subjectfascismefr
dc.subjectitaliefr
dc.subjectjournauxfr
dc.subjectMussolinifr
dc.subjectFrancefr
dc.subjectfascismfr
dc.subjectItalyfr
dc.subjectnewspapersfr
dc.subject.otherHistory - European / Histoire - Européenne (UMI : 0335)fr
dc.titleLa montée du fascisme en Italie, perçue par les journaux françaisfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineHistoirefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM.A.fr
dcterms.abstractL’apparition et la montée du fascisme en Italie sont des faits marquants du XXe siècle et plus précisément de l’entre-deux-guerres. Ce nouveau phénomène social a rapidement attiré l’attention de la communauté internationale. Il vient frapper les mentalités européennes dans le contexte de sociétés déjà polarisées par divers courants idéologiques. La Première Guerre mondiale a fait place à de fondamentales divergences d’opinions sur ce que devait être le futur, autant social qu’économique, des sociétés industrielles. S’étant imposé en Italie, le fascisme représente un de ses mouvements. Ce travail s’intéresse à la manière dont la société française a perçu la montée du fascisme italien. Pour ce faire, il retrace l’approche de plusieurs journaux français de 1919 à 1926 à l’égard de l’expérience italienne. L’analyse des grands journaux Le Temps, L'Humanité, Le Figaro et L'Action française permet un survol de l’opinion politique en France. La problématique avancée dans ce travail nous aide à en apprendre plus, non seulement sur l’apparition d’un phénomène majeur du siècle précédent, mais aussi, plus précisément, sur le regard porté sur lui par les grands courants politiques français. On a pu déceler plusieurs thèmes de prédilection abordés par la presse française. Premièrement, celle-ci a tenté de définir le fascisme, son origine et sa composition ainsi que le phénomène de la violence qui touchait la péninsule. Puis, le fascisme ayant accédé au pouvoir, elle a réfléchi sur le coup de force et ses répercussions. Finalement, elle a analysé la politique intérieure et extérieure du nouveau régime. Il en ressort une perspective unique grâce à l'analyse de quatre organes majeurs qui représentent et façonnent l'opinion publique en France. Notre analyse montre que le fascisme est un sujet préoccupant pour les contemporains par son caractère nouveau. Tous les journaux ont suivi l'évolution de ce mouvement avec attention. Les réactions en témoignent: ce fut, entre autres, l'exemple frappant d'une répression brutale pour les uns et l'émergence d'une idéologie susceptible de mettre fin à la terreur du bolchevisme pour les autres. Ce fut aussi un terrain d'affrontement idéologique.fr
dcterms.abstractThe emergence and rise of fascism in Italy is a striking moment of the XXth century and more specifically of the interwar period. This new social phenomenon quickly attracted the attention of the international community. It influenced European mentalities greatly in the context of societies already polarised by different ideological trends. The First World War was followed by a period of divergent opinions on what should be the social and economic future of industrial societies. Fascism represents one of those movements that managed to impose itself in Italy This thesis examines the manner in which French society perceived the rise of Italian fascism. To that end, it retraces the narrative presented by major French newspapers from 1919 to 1926 when faced with the Italian experience. The analysis of the dailies Le Temps, L'Humanité, Le Figaro and L'Action française provides an overview of political opinion in France. The inquiry conducted in this dissertation allows us to learn more not only on the emergence of a major phenomenon of the past century but also, and more precisely, about the reaction to it by the main political trends in France. Several themes were taken up by the French press. First, it tried to identify fascism, its origins and composition and the phenomenon of violence that emerged in Italy. Then, once fascism was in power, it reflected on the seizure of power, followed by an analysis of both interior and foreign policy of the new regime. A unique perspective comes out of this study thanks to the analysis of four of the major organs that represent and help create public opinion. It shows that fascism, as a typically new phenomenon, was a subject of preoccupation for contemporaries. All of the dailies followed its evolution closely. It was, for some, the example of a brutal repression, among other things, and, for others, the emergence of a new ideology capable of ending the terror of bolshevism. It was also an issue for ideological confrontation.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record