Show item record

dc.contributor.advisorLapalme, Guy
dc.contributor.authorGenest, Pierre-Étienne
dc.date.accessioned2014-03-24T15:25:32Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2014-03-24T15:25:32Z
dc.date.issued2014-03-03
dc.date.submitted2013-05
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/10335
dc.subjectRésumés automatiquesfr
dc.subjectRésumés par abstractionfr
dc.subjectGénération des langues naturellesfr
dc.subjectTraitement automatique des langues naturellesfr
dc.subjectAutomatic summarizationfr
dc.subjectAbstractive summarizationfr
dc.subjectNatural language generationfr
dc.subjectNatural language processingfr
dc.subject.otherApplied Sciences - Artificial Intelligence / Sciences appliqués et technologie - Intelligence artificielle (UMI : 0800)fr
dc.titleGénération de résumés par abstractionfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineInformatiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractCette thèse présente le résultat de plusieurs années de recherche dans le domaine de la génération automatique de résumés. Trois contributions majeures, présentées sous la forme d'articles publiés ou soumis pour publication, en forment le coeur. Elles retracent un cheminement qui part des méthodes par extraction en résumé jusqu'aux méthodes par abstraction. L'expérience HexTac, sujet du premier article, a d'abord été menée pour évaluer le niveau de performance des êtres humains dans la rédaction de résumés par extraction de phrases. Les résultats montrent un écart important entre la performance humaine sous la contrainte d'extraire des phrases du texte source par rapport à la rédaction de résumés sans contrainte. Cette limite à la rédaction de résumés par extraction de phrases, observée empiriquement, démontre l'intérêt de développer d'autres approches automatiques pour le résumé. Nous avons ensuite développé un premier système selon l'approche Fully Abstractive Summarization, qui se situe dans la catégorie des approches semi-extractives, comme la compression de phrases et la fusion de phrases. Le développement et l'évaluation du système, décrits dans le second article, ont permis de constater le grand défi de générer un résumé facile à lire sans faire de l'extraction de phrases. Dans cette approche, le niveau de compréhension du contenu du texte source demeure insuffisant pour guider le processus de sélection du contenu pour le résumé, comme dans les approches par extraction de phrases. Enfin, l'approche par abstraction basée sur des connaissances nommée K-BABS est proposée dans un troisième article. Un repérage des éléments d'information pertinents est effectué, menant directement à la génération de phrases pour le résumé. Cette approche a été implémentée dans le système ABSUM, qui produit des résumés très courts mais riches en contenu. Ils ont été évalués selon les standards d'aujourd'hui et cette évaluation montre que des résumés hybrides formés à la fois de la sortie d'ABSUM et de phrases extraites ont un contenu informatif significativement plus élevé qu'un système provenant de l'état de l'art en extraction de phrases.fr
dcterms.abstractThis Ph.D. thesis is the result of several years of research on automatic text summarization. Three major contributions are presented in the form of published and submitted papers. They follow a path that moves away from extractive summarization and toward abstractive summarization. The first article describes the HexTac experiment, which was conducted to evaluate the performance of humans summarizing text by extracting sentences. Results show a wide gap of performance between human summaries written by sentence extraction and those written without restriction. This empirical performance ceiling to sentence extraction demonstrates the need for new approaches to text summarization. We then developed and implemented a system, which is the subject of the second article, using the Fully Abstractive Summarization approach. Though the name suggests otherwise, this approach is better categorized as semi-extractive, along with sentence compression and sentence fusion. Building and evaluating this system brought to light the great challenge associated with generating easily readable summaries without extracting sentences. In this approach, text understanding is not deep enough to provide help in the content selection process, as is the case in extractive summarization. As the third contribution, a knowledge-based approach to abstractive summarization called K-BABS was proposed. Relevant content is identified by pattern matching on an analysis of the source text, and rules are applied to directly generate sentences for the summary. This approach is implemented in a system called ABSUM, which generates very short and content-rich summaries. An evaluation was performed according to today's standards. The evaluation shows that hybrid summaries generated by adding extracted sentences to ABSUM's output have significantly more content than a state-of-the-art extractive summarizer.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record